Le pire tricheur de Warzone découvert en live par Dr Disrespect et ZLaner

Warzone opérateursActivision

Dr. Disrespect et ZLaner sont l’un des duos les plus appréciés de la scène Warzone, mais les deux ont vu un match se terminer brutalement lorsqu’un hacker inepte est venu gâcher leur plaisir.

Il est fréquent de voir le Doc et ZLaner écraser ensemble les lobbies de Warzone ces jours-ci. Les deux joueurs ont l’habitude de déchirer la compétition ensemble et de créer des moments mémorables.

Une récente vidéo avait le potentiel pour être un autre classique pour le duo, mais elle a été interrompue prématurément par un tricheur qui n’était pas très compétent lorsqu’il s’agissait de faire autre chose qu’utiliser un logiciel tiers pour les viser.

L’article continue après la publicité
Warzone tricheActivision
La triche dans Warzone n’est pas un phénomène récent.

Dr. Disrespect et ZLaner observent “le pire” tricheur de Warzone

Dans une vidéo du 10 juillet sur la chaîne de Doc, le duo poursuivait une équipe qui se trouvait à proximité sur la carte. Avant même que le combat n’ait pu commencer, les deux compagnons se sont retrouvés sous un torrent de balles.

Alors qu’il rampait pour se mettre à l’abri, ZLaner s’est avancé pour combattre, mais s’est également fait déchiqueter en un instant.

“Oh, ce type est un tricheur, c’est garanti”, a-t-il dit alors qu’il était à terre.

Dr. Disrespect a pu s’en sortir, mais cela n’a fait que prolonger l’inévitable puisque le tricheur a fini par l’éliminer quelques minutes plus tard.

L’article continue après la publicité

“Ce type ne sait même pas comment annuler une glissade… il peut à peine manœuvrer dans ce jeu”, a poursuivi ZLaner avant de se plaindre de nouveau.

“Regarde-le, il fixe les murs et tout. Je les déteste…”

Doc en a ensuite profité pour s’en prendre encore un peu au système anti-triche Ricochet de Call of Duty avant de passer complètement à autre chose.

Plus tard, lorsque l’un de ses viewers a fait remarquer que certains sites Web distribuaient gratuitement des programmes de wall hack, il a rejeté toute possibilité de prévenir la triche dans Call of Duty, qualifiant simplement l’anti-cheat de “coup marketing”.

L’article continue après la publicité