Huni pourrait signer un contrat d'un montant record et passer mid - Dexerto.fr
League of Legends

Huni pourrait signer un contrat d’un montant record et passer mid

Publié le: 12/Nov/2019 14:07 Modifié le: 12/Nov/2019 14:10

by Cyril Pomathiod

Partager


Le toplaner League of Legends de Clutch Gaming Heo “Huni” Seung-hoon serait sur le point de signer un contrat à 2,3 millions de dollars. De plus, une rumeur évoque son changement de poste.

Alors que les Worlds 2019 viennent de se terminer par la victoire des FunPlus Phoenix, la saison compétitive de League of Legends se termine. Néanmoins, cela signe également le début d’une des phases les plus excitantes de la saison : le mercato.

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que les premières rumeurs fassent surface et prédisent des changements drastiques parmi certaines équipes. S’il y a bien un joueur qui a fait parler de lui en ce début de mercato, c’est le toplaner star de Clutch Gaming : Huni.

Publicité

Pour rappel, Heo “Huni” Seung-hoon est un joueur coréen de 21 ans qui a notamment conquis le cœur des fans européens en 2015, en participant grandement à l’une des années les plus impressionnantes de la structure Fnatic. Il aura notamment participé au Summer Split parfait (18-0), et au joli parcours jusqu’en demie finale des Worlds de Fnatic cette année là.

Riot GamesEn 2015 chez Fnatic, Huni (à droite) impressionnait par ses mécaniques… et son humour !

En 2016, Huni travers l’Atlantique pour tenter sa chance en Amérique du Nord au sein de la structure Immortals. L’année suivante, il a la chance d’être recruté par SKT avec qui il gagnera un split de ligue coréenne ainsi que le MSI.

Publicité

Depuis 2 ans, Huni est de retour aux États-Unis, où il a joué pour Echo Fox et Clutch Gaming, avec qui il parvient à se qualifier aux Worlds. Durant la phase de Play-In, Huni s’est imposé comme le carry de son équipe, récoltant le titre de MVP à chacune des victoires de son équipe. Finalement Clutch Gaming se fera écraser en phase de groupe, repartant sur un 0-6 sévère, dans un “Groupe of Death” composé de SKT, Fnatic et RNG.

En ce qui concerne la saison 2020 de Huni, une rumeur solide diffuse par ESPN indique que le toplaner star jouerait sous les couleurs de Dignitas. Pour rappel, l’équipe actuelle de Huni, Clutch Gaming, a été récemment achetée par Dignitas pour une somme estimée à 27 millions d’euros : 18 millions d’euros pour les parts de Clutch et 7 millions pour le slot en LCS.

Publicité

C’est dans cette équipe Dignitas que Huni évoluerait l’année dernière. Puisque le jeune prodige de 21 ans est l’un des joueurs les plus disputés en Amérique du Nord, Dignitas aurait du mettre la main au portefeuille pour s’acquérir ses services. En effet, le contrat sur 2 ans de Huni lui offrirait des revenus de 2,3 millions de dollars sur la période.

Une somme conséquente qui propulserait Huni parmi les joueurs les mieux payés en Amérique du Nord. Mais ce n’est pas la seule rumeur croustillante entourant Huni.

En effet, c’est le journaliste indépendant Travis Gafford qui, dans son podcast Hotine League Excerpt a dévoilé les rumeurs les plus folles qu’il a pu entendre de la part des organisations, des joueurs et de toutes les sources auquel ce journaliste très réputé en Amérique du Nord a pu être exposé.

Publicité

D’après Travis Gafford, Huni serait sur le point de changer de rôle et jouerait sur la midlane durant la saison 2020. Damonte, le midlaner actuel de Cluth Gaming – et qui aurait donc supposément occupé la midlane de Dignitas, a d’ailleurs déclaré “j’ai perdu mon job” dans le chat de Travis Gafford, puisqu’il assistait à l’émission en direct.

Si ce changement de poste n’est qu’une rumeur, cette dernière n’a pas semblé surprendre Mark Zimmerman, caster LCS et invité de Travis pour l’émission. En effet, Mark a expliqué à propos de cette rumeur :

Publicité

C’est genre… “Oh, enfin ?” C’est ça ma réaction à Huni qui change de rôle, parcequ’il joue des mages en toplane depuis 3 splits. Mettons-le sur la lane où ils sont censés être. Mettons-le en midlane.

Sources : ESPN, Travis Gafford