Le service de renseignement français veut pouvoir écouter les conversations dans certains jeux vidéo en ligne - Dexerto.fr
General

Le service de renseignement français veut pouvoir écouter les conversations dans certains jeux vidéo en ligne

Publié le: 7/Jan/2019 11:33 Modifié le: 7/Jan/2019 13:13

by Jules Serrurier

Partager


La DGSE (Direction générale de la Sécurité extérieure) cherche à pouvoir écouter les conversations des joueurs dans différents jeux multijoueur que pourrait potentiellement utiliser des terroristes afin de communiquer.

Comme sa devise l’explique, la DGSE est “partout où nécessité fait loi”. De ce fait, Internet n’est pas un lieu à prendre à la légère, c’est d’ailleurs sur le web que beaucoup de terroristes planifient et orchestrent leurs attaques. Après les attentats du 13 novembre à Paris, de nombreuses rumeurs courraient sur le fait que les terroristes avaient utilisé la PlayStation 4 pour communiquer et s’échanger des informations.

Publicité

Sony avait partagé un communiqué dans lequel ils expliquaient que la sécurité était quelque chose d’important pour eux et qu’ils œuvraient pour écarter et signaler les menaces potentielles aux autorités compétentes. 

La PlayStation 4 permet de communiquer entre amis ainsi qu’entre joueurs. Et, comme c’est le cas avec tous les appareils connectés modernes, il est potentiellement possible d’abuser de cette fonctionnalité. 

Nous prenons en revanche très au sérieux notre devoir de protection de nos utilisateurs et nous exhortons nos utilisateurs et partenaires de signaler des activités potentiellement offensantes, suspicieuses, ou illégales. 

Lorsque nous identifions ou sommes informés de ce type de conduite, nous nous sommes jusqu’à présent engagés à prendre les mesures appropriées en collaboration avec les autorités compétentes et allons continuer de le faire. 

Déclaration de Sony, après les attentats du 13 novembre à Paris

Dans le but de pouvoir potentiellement contrôler et écouter les conversations des joueurs dans différents jeux en réseau, le service de renseignement français a lancé une offre de stage de six mois pour les jeunes fraîchement diplômés en informatique. La mission du stagiaire sera “d’effectuer une cartographie des jeux vidéo connectés largement répandus” pour en “effectuer une rétro-conception [NDLR : étudier et comprendre le fonctionnement interne]” puis de “chercher et exploiter des failles“. 

Publicité

L’offre de stage

Fortnite, Call of Duty, Counter-Strike ou encore PUBG seront assurément des jeux qui risquent d’être surveillé par la DGSE afin de déjouer les menaces terroristes. Outre-Atlantique, le FBI avait affirmé que des voleurs de crypto-monnaies ont utilisé le canal vocal de Call of Duty pour coordonner le vol de plus de 3 millions de dollars. Il sera intéressant de voir si cette surveillance des canaux de jeux en ligne sera efficace dans la lutte de l’antiterrorisme et de l’anti-criminalité.