Une équipe Fortnite exclue des FNCS suite à des insultes - Dexerto.fr
Fortnite

Une équipe Fortnite a été exclue des FNCS pour avoir insulté un employé d’Epic

Publié le: 14/Mar/2021 16:08

by Isabelle Thierens

Partager


Un trio de joueurs compétitifs sur Fortnite s’est vu expulser des FNCS, après que l’un des joueurs ait insulté Donald Mustard, le Chief Creative Officer d’Epic Games, sur Twitter.

Alors que tout semblait sourire à l’équipe en question, qui s’était qualifiée pour les finales des FNCS dans la région de NA East et devait concourir ce week-end, il aura suffit d’un seul tweet pour que leur aventure tourne au cauchemar.

Après avoir disputé différentes parties aux côtés de Dictate et Userz, Wrigley a envoyé un tweet cinglant destiné au Chief Creative Officer d’Epic Games Donald Mustard, dans lequel il lui demande de se « suicider ».

Publicité

Une équipe Fortnite a été expulsée des FNCS pour avoir insulté le patron d'Epic
Wrigley, Twitter
Le compte Twitter de Wrigley a depuis été supprimé.

La sanction n’a pas tardé à tomber

Moins de 24 heures après l’envoi de ce tweet, l’un coéquipier de Wrigley, Dictate, a révélé qu’ils avaient été disqualifiés, partageant l’e-mail qu’il avait reçu d’Epic Games comme preuve.

 «Nous vous écrivons pour vous informer de la disqualification de votre équipe et de son retrait de la compétition FNCS du chapitre 2 de la saison 5, avec effet immédiat. Suite à une enquête interne, un membre de votre équipe a enfreint la section 8.1.2 du règlement officiel.», peut-on lire.

La règle en question stipule que « Les joueurs doivent être respectueux envers les autres joueurs, les administrateurs de l’Événement, les spectateurs et les sponsors (selon ce qui est applicable) ».

Publicité

Face à cette annonce, la réaction des internautes a été assez mitigée aussi bien sur Twitter que sur Reddit. Si tous les internautes soutiennent les coéquipiers de Wrigley, qui au final voient tous leurs efforts réduits à néant à cause d’un tweet très mal avisé de l’un de leurs coéquipiers, la sanction portée à toute l’équipe est loin de faire l’unanimité.

Beaucoup ont pointé du doigt qu’il était injuste que ses coéquipiers soient également punis, arguant qu’Epic aurait pu le sanctionner autrement alors que d’autres en revanche trouvent qu’il était nécessaire d’appliquer une telle sanction, à la hauteur du préjudice.

Publicité

Ils ont alors pointé du doigt que toute l’équipe s’était engagée à respecter à la lettre le règlement lors de leur inscription aux FNCS.