Fortnite

L’intégrité de Fortnite compétitif : macros, pseudos, stream sniping…

Publié le: 17/Déc/2020 16:45

by Gaston Cuny

Partager


Epic Games vient de publier un nouvel article concernant l’intégrité de la compétition de Fortnite en revenant sur divers sujets brûlants.

Alors qu’ils ont récemment annoncé des nouveautés très intéressantes pour 2021, Epic Games s’est aussi permis de revenir sur des sujets qui ont fait l’actualité de Fortnite récemment, notamment les macros ou le problème du stream sniping récurrent.

Publicité

« Bonjour à toute la communauté compétitive de Fortnite !

Le Chapitre 2 – Saison 5 est arrivé, et avec lui, un nouvel article concernant l’intégrité des compétitions. En conclusion de cette année de tournois, nous avons voulu revenir sur certaines sources d’inquiétude que vous comme nous avons pu relever au cours de la dernière saison, mais aussi donner quelques détails importants à propos des compétitions de la saison 5.

ÉLARGISSEMENT DE L’ÉLIGIBILITÉ DES JOUEURS DE FORTNITE

Notre partenaire de traitement des prix, Hyperwallet, a récemment ajouté de nouveaux pays sur sa plateforme de paiement, ce qui nous permet d’élargir les critères d’éligibilité des tournois de Fortnite aux habitants de ces pays. Il s’agit du Bélarus, de la République centrafricaine, de la République démocratique du Congo, du Libéria, de la Libye, du Soudan du Sud et du Yémen. Nous continuerons à actualiser cette liste au fur et à mesure que nos partenaires élargiront le nombre de pays éligibles.

LES MACROS DANS FORTNITE

Les macros, quel que soit leur type, sont considérées comme une forme de triche dans Fortnite. Une macro désigne le fait d’appuyer sur une touche unique pour déclencher une série de plusieurs actions associées à des touches ou des boutons. Nous allons continuer à bannir les joueurs surpris en train d’utiliser des macros.

Publicité

LE STREAM SNIPING DANS FORTNITE

Au cours de la saison dernière, nous avons constaté de plus en plus de signalements de stream sniping (méthode consistant à regarder un joueur sur sa retransmission en direct afin d’obtenir un avantage compétitif). Nous tenons à rappeler que le stream sniping, comme toute forme de comportement déloyal, est strictement interdit par les règlements officiels des tournois compétitifs de Fortnite. Ceux-ci interdisent tout particulièrement « le fait de recevoir une aide extérieure concernant la localisation, l’état de santé ou l’équipement d’autres joueurs ou toute autre information que le joueur ne connaît pas par ailleurs grâce aux informations affichées sur son écran ». Tout comme avec les autres cas de comportement déloyal, nous examinons chaque signalement. Tout joueur qui a assisté à du stream sniping ou en a été victime doit prévenir Epic en utilisant les méthodes décrites dans la section « Signaler un mauvais comportement » ci-dessous.

SIGNALER UN MAUVAIS COMPORTEMENT DANS FORTNITE

Le meilleur moyen de signaler les comportements négatifs dans un tournoi compétitif de Fortnite est d’utiliser notre système de signalement intégré. Les joueurs qui enfreignent les règlements des tournois compétitifs de Fortnite peuvent être signalés en ouvrant le menu principal et en sélectionnant l’option « Faire un retour » ou en utilisant notre formulaire de signalement de joueur.

Publicité

RISQUE D’EXCLUSION DU PROGRAMME SOUTENEZ UN CRÉATEUR

Nous tenons également à rappeler que les conditions d’utilisation de Fortnite et le code de conduite des créateurs interdisent le partage ou la promotion dans le jeu de produits (dont des comptes ou des tenues) proposés par des marchands tiers (c’est-à-dire autres qu’Epic). En faisant la promotion ou en utilisant de tels services, vous serez exclu de notre programme Soutenez un créateur.

NOM DE COMPTE DE FORTNITE

Enfin, nous allons continuer à prendre des sanctions contre les pseudonymes inappropriés dans le jeu lors des événements compétitifs de Fortnite. Si nous découvrons que vous avez modifié votre nom en quelque chose d’inapproprié avant votre participation à un événement compétitif, vous serez disqualifié de cet événement. Les récidivistes seront également bannis des événements compétitifs à venir dans Fortnite.

Nous vous souhaitons de belles fêtes de fin d’année en toute sécurité. Au plaisir de vous retrouver en 2021 ! »

Source : Epic Games

League of Legends

LEC : 6 rookies à suivre de près sur League of Legends pour la Saison 11

Publié le: 20/Jan/2021 15:41

by Thibaut Vancaeyseele

Partager


Ça y est, le Championnat d’Europe de League of Legends, ou LEC, reprend ses droits ce vendredi 22 janvier ! L’intersaison aura été particulièrement mouvementée et de nouveaux joueurs s’attaquent pour la première fois à la plus grande marche européenne. Qui sont les 6 rookies qui vont créer la surprise pour cette saison 11 ?

Szygenda – Toplaner – Team Vitality

Equipe précédente : AGO Rogue

Publicité

A seulement 19 ans, Mathias « Szygenda » Jensen a déjà tout d’un grand. Propulsé en 2020 sur le devant de la scène, lui qui n’avait jusqu’alors qu’un an d’expérience professionnelle, le toplaner danois a enflammé l’Ultraliga polonaise, puis les European Masters avec AGO Rogue, jusqu’à rafler le titre lors des EUM Summer. Troisième plus gros KDA du tournoi, il s’est particulièrement montré à l’aise sur des tanks, ainsi que sur Gangplank, son champion le plus joué de 2020.

Sa polyvalence sera un grand plus pour une équipe de Vitality en quête de repères. En effet, Szygenda remplace le vétéran Cabochard, et rejoint un roster dans lequel aucun joueur n’a participé à plus de deux splits en LEC. Une équipe très inexpérimentée donc, mais surtout pleine de fraîcheur, et qui peut espérer viser plus haut que la saison dernière. Szygenda est prêt, comme son Gangplank, à faire parler la poudre.

Publicité
Roster LEC 2021 de Team Vitality
Twitter : TeamVitality
Au sein d’un roster très inexpérimenté en LEC, Szygenda aura fort à faire pour montrer ce dont il est capable

Trymbi – Support – Rogue

Equipe précédente : AGO Rogue

Si 4 des 5 joueurs de l’équipe AGO Rogue, championne d’Europe des EU Masters Summer 2020, ont trouvé une équipe en LEC pour cette saison, Adrian « Trymbi » Trybus est le seul à avoir été conservé par sa structure. Preuve de la confiance que place Rogue en lui, décidant de remplacer le vétéran Vander, auteur d’une excellente saison 2020, par un jeune support sans expérience du haut niveau.

Trymbi manque peut-être d’expérience, mais il est en revanche bourré de talent. Son passage chez AGO Rogue l’a plus que prouvé, lui qui a terminé deuxième meilleur KDA des EU Masters. Le jeune polonais a de quoi être confiant. Il n’a par exemple jamais perdu de matchs professionnels sur son Rakan ! Beaucoup voient en Trymbi un nouveau prodige, et au sein d’une LEC avec un niveau très élevé en support, il aura fort à faire pour briller dès sa première saison, mais il semble prêt à en découdre.

Publicité
Trymbi arrive en LEC
Riot Games
Jeune prodige, Trymbi aura beaucoup à prouver pour son entrée en LEC

TynX – Jungler – SK Gaming

Equipe précédente : LDLC OL

Kristian Østergaard « TynX » Hansen est probablement le rookie le plus expérimenté de cette liste. Actif sur la scène semi-professionnelle depuis 2016, c’est en France principalement que le jungler danois s’est révélé. Tout d’abord en 2018, avec GamersOrigin. Il avait signé des performances exceptionnelles, et avait permis à GO de réaliser une excellente saison. Beaucoup pensaient à cette époque qu’il était l’heure pour TynX de sauter le pas, et d’arriver dans l’élite européenne. Il n’en fut rien. Le caractère parfois toxique de TynX rebuta plusieurs équipes, et il aura fallu attendre 2020 et une saison pleine chez LDLC OL, couronné d’un titre aux EU Masters Spring, pour qu’on lui ouvre la porte du LEC.

TynX rejoint ainsi SK Gaming et jouera aux côtés de 3 autres rookies. Un roster plein de promesses, mais qui pourrait vite déchanter si les résultats ne suivent pas. En tout cas, n’importe quel fan de la scène française sait à quel point l’arrivée de TynX en LEC est intéressante à suivre, et ses premiers pas seront suivis de très près ! Jungler agressif, il nous a particulièrement régalé sur son Lee Sin, et il adore jouer sur la corde, avec les limites de ses personnages. Espérons qu’il ne les dépasse pas trop durant sa première saison.

TynX quand il était chez ROG
@Crowfalls
Excellent sur la scène française, TynX saura-t-il élever son niveau en LEC ?

Lire aussi – Perkz critiqué aux LCS : « Je me fiche de ce que les autres disent »

Elyoya – Jungler – MAD Lions

Equipe précédente : Movistar Riders

Autre jungler, et surtout autre parcours ! Là où TynX pouvait se vanter d’avoir beaucoup vagabondé sur la scène, pour Javier « Elyoya » Prades, c’est tout l’inverse. Le jeune jungler espagnol n’a tout simplement qu’une seule saison complète à son actif, sa saison 2020 chez Movistar Riders, et quelle saison ! Dominant sur la scène hispanique, les Movistar Riders peuvent remercier leur prodigieux jungler qui aura été excellent tout au long de la saison, devenant l’un des incontournables de la scène européenne de seconde zone. Si la réussite fut moindre pour l’équipe espagnole aux EU Masters, Elyoya n’a cependant pas perdu en visibilité, loin de là, puisque c’est un des principaux rosters de LEC qui l’a recruté pour ses premiers pas dans l’élite.

La structure espagnole MAD Lions a donc fait confiance à Elyoya pour remplacer Shadow, et si la tâche semble particulièrement compliquée, il était difficile d’imaginer quelqu’un d’autre occuper ce poste, tant Elyoya était voué à monter en LEC tôt ou tard. Une évolution fulgurante pour ce jeune joueur, qui, on l’espère, ne s’arrêtera pas en si bon chemin. Si il est particulièrement à l’aise avec les junglers carry, il sait tout jouer, et s’est particulièrement révélé la saison dernière sur sa Qiyana, avec laquelle il n’a pas perdu un seul match. Autre particularité du jungler ibérique : il meurt très peu, ce qui ne lui permet de construire presque toujours un avantage sur son adversaire direct !

Elyoya chez MAD Lions
MAD Lions
Après une seule saison sur la scène pro, Elyoya aura-t-il les épaules pour son nouveau rôle ?

Vetheo – Midlaner – Misfits Gaming

Equipe précédente : LDLC OL

C’est le prodige français le plus attendu dans l’élite européenne depuis Hans Sama en 2017. Vincent « Vetheo » Berrié n’est pourtant pas le joueur le plus expérimenté de cette liste, loin de là. Un an et demi aura suffi à propulser le jeune joueur d’à peine 18 ans en LEC. Il faut dire que sa saison 2020, sa première en LFL du côté de LDLC OL, a été auréolée d’un succès aussi rare qu’impressionnant. Dès son premier split, Vetheo a remporté les EU Masters Spring, jouant un grand rôle dans le triomphe de son équipe. C’est en toute logique que des équipes de LEC se sont positionnées sur un jeune joueur aussi intéressant, et Misfits a empoché le gros lot !

Deuxième midlaner français à entrer dans l’élite européenne en tant que titulaire, le chemin de Vetheo semble déjà tout tracé vers les sommets. Reste plus qu’à prouver qu’il en est capable ! Très en forme sur les assassins, notamment Leblanc et Akali, Vetheo se caractérise par un playstyle très agressif, notamment en milieu de partie. On a hâte de voir s’il s’accordera aussi bien à Misfits qu’à LDLC OL l’année passée.

Vetheo arrive chez Misfits
Misfits
Très jeune et très talentueux, Vetheo arrive chez Misfits avec beaucoup d’ambitions

Jezu – AD Carry – SK Gaming

Equipe précédente : Misfits Premier

On termine ce top avec une nouvelle touche de fraîcheur française ! Jean « Jezu » Massol s’est révélé sur la scène française en un éclair, grâce à sa saison pleine chez Misfits Premier. Devenant l’un des visages principaux de la LFL version 2020, l’AD Carry s’est particulièrement illustré en compagnie de Targamas sur la botlane. Des performances qui lui ont permis d’attirer l’œil des recruteurs de SK Gaming, décidément portés sur les rookies pour ce Spring Split 2021.

Si son année 2020 a été convaincante, Jezu aura fort à faire pour prouver ce dont il est capable. Il arrive sur un rôle où il est le seul rookie de LEC, et où l’expérience (Rekkles, Kobbe, Hans Sama) est impressionnante. Mais Jezu est capable de devenir l’une des têtes d’affiche de la ligue. Qui sait, peut-être finira t-il par suivre les pas d’un autre AD Carry français, révélé chez Misfits…

Jezu on stage
LFL
Jezu trouvera t-il sa place au milieu de tous ces ADC vétérans ?

Lire aussi – La KCorp remporte son premier match de LFL avec un backdoor hallucinant

Ce Spring Split de LEC s’annonce passionnant. Autant pour l’intronisation des différents rookies cités plus haut, que pour bien d’autres choses. G2 Esports continuera t-il à dominer le LEC avec Rekkles ? Est-ce que Fnatic saura se renouveler sans son éternel vétéran ? Tant de questions qui passionnent, et dont les premières réponses apparaîtront dès vendredi 22 janvier, à partir de 17 heures.