Electronic Arts condamné à une amende de 10 millions € pour son mode FUT - Dexerto.fr
FIFA

Electronic Arts condamné à une amende de 10 millions € pour son mode FUT

Publié le: 30/Oct/2020 9:25

by Paul Fouillade

Partager


La justice néerlandaise vient de condamner Electronic Arts ainsi que sa filiale, EA Swiss a payer une amende allant jusqu’à 10 millions d’euros du fait de son système de lootbox dans son mode FUT sur FIFA. Une procédure en cours depuis 2018 et qui a été plusieurs fois contestée par le groupe.

C’est connu depuis bien longtemps, le mode FUT de la série de jeux FIFA est l’occasion pour beaucoup de joueurs de dépenser de l’argent réel dans l’espoir de tomber sur des cartes de joueurs puissants. Un système largement décrié par une grande partie de la communauté, mais aussi par certaines des plus hautes instances de différents gouvernements qui ont commencé depuis quelques années à s’intéresser à ce qui s’apparente de près comme de loin, à des jeux de hasard.

Publicité

Si en France les discussions restent assez mollassonnes, une plainte a néanmoins été déposée en début d’année pour ces mêmes raisons.

Reste qu’aux Pays-Bas, une procédure est en cours depuis plusieurs années et qu’elle vient de trouver son dernier dénouement. C’est en tout cas ce que nous apprend cet article du site NOS et qui explique que Electronic Arts est condamné à payer 250 000 euros par semaine tant que son mode FUT n’aura pas été modifié (entendez par là, le retrait des lootbox) et jusqu’à 5 millions d’euros au maximum. Seulement, la Cour de District condamne à la fois la maison mère mais aussi Electronic Arts Swiss à payer cette somme, soit 10 millions d’euros au total.

Publicité

Il faut dire que l’entreprise a fait un peu trop longtemps la sourde oreille aux yeux de la Netherlands Gambling Authority qui gère les jeux d’argent dans le pays. En 2018, la NGA demandait ainsi à EA de supprimer les Packs de joueurs du mode FUT. Aucune sanction n’était alors réclamée.

FIFA 21 FUT porte ouverture pack EA
EA SPORTS
Pour la NGA, l’ouverture d’un pack s’apparente trop à des jeux de hasard, peut-on vraiment leur donner tort ?

Bien évidemment, Electronic Arts n’a pas souhaité donner suite et une première amende de 5 millions sera attribuée en octobre 2019. Elle sera, vous vous en doutez, contestée par le géant américain tout en exigeant que ce montant reste secret. Malheureusement pour l’entreprise, la Cour de District confirme et double même cette amende.

Publicité

A en croire l’argumentaire de la NGA lors de cette session, Electronic Arts aurait âprement défendu son système de lootbox, parlant même de liberté d’expression et d’entreprendre tout en voulant préserver son image auprès du public.

De son côté, le directeur national d’EA pour le Benelux a d’ores et déjà fait savoir que le groupe ferait appel tout en ajoutant que  : “Les joueurs du monde entier apprécient la licence et le mode FIFA Ultimate Team depuis de nombreuses années et, à ce titre, nous sommes déçus par cette décision et par ce qu’elle peut signifier pour notre communauté néerlandaise”.

Publicité

Actuellement, EA disposerait de 6 semaines pour faire appel de ce jugement et qui pourrait lui coûter très cher. Espérons également que l’entreprise trouve une solution adéquate qui ne pénalise pas les joueurs pour chercher à monter la communauté contre cette décision de justice. Partout ailleurs, bon nombre de pays sont encore très frileux vis-à-vis des pratiques de lootbox dans les jeux vidéo même si la Chine avait par exemple pris les devants il y a quelques années, suivie peu après par l’Australie ou encore la Belgique.

Notons enfin qu’une autre procédure est en cours en Californie pour des raisons similaires contre Electronic Arts. Bientôt la fin de l’ère des lootbox dans les jeux ? La suite au prochain épisode juridique de cette affaire !

Publicité