Divertissement

Le gagnant de la Fortnite World Cup, Bugha, s'est fait swatter alors qu'il était en live sur Twitch

par Gaston Cuny

Partager


Le vainqueur de la Fortnite World Cup, Kyle "Bugha" Giersdorf, a été swatté le 10 août alors qu'il jouait au battle royale d'Epic Games en live sur Twitch

Le "swatting" est un phénomène triste mais courant dans la communauté des joueurs. C'est le fait de prétendre qu'il y a une urgence policière au domicile d'un streamer en direct, alors son domicile est perquisitionné par une police armée, le tout devant des milliers de spectateurs. 

De nombreux streamers contactent les services de police locaux et les informent de la possibilité de tels incidents, mais Bugha ne semble pas l'avoir encore fait. Une tragédie a eu lieu en 2017, au cours de laquelle un homme innocent a été tué par la police en raison d'une mauvaise adresse.

Publicité

Tyler Barriss a été condamné à 20 ans de prison pour son rôle dans la mort d'Andrew Finch.

Bugha streamait du Fortnite le 10 août aux côtés des joueurs professionnels Ghost Bizzle et FaZe Dubs, lorsque son père est entré dans sa salle de jeu et a commencé à essayer de parler au vainqueur de la Coupe du Monde. On peut entendre Bugha dire "Papa, je ne peux vraiment pas" alors qu'il essaye de rester concentré sur sa partie. 

Publicité

Le jeune homme de 16 ans continue de jouer pendant quelques instants avant de demander : "Je me suis fait swatté ?" L'incrédulité est claire dans la voix du jeune, avant qu'il ne quitte son installation pour faire face à la situation. 

Bugha revient environ dix minutes plus tard, en plaisantant que le swatting "était quelque chose de nouveau". 

Il explique à Bizzle et Dubs, choqués, qu'il a été swatté mais qu'il a été en mesure de résoudre la situation rapidement parce qu'un des policiers présents connaissait Bugha.

Publicité

Le «swatting» est quelque chose de dangereux. Cela met des vies en danger et faire perdre un temps précieux et de l'argent à la police. Cependant, cela semble être aussi courant que jamais, les stars les plus en vue, comme Bugha, étant ciblées.