Comment bien utiliser l'armurerie de Valorant et gérer son économie - Dexerto.fr
Valorant

Comment bien utiliser l’armurerie de Valorant et gérer son économie

Publié le: 8/Avr/2020 14:14 Modifié le: 8/Avr/2020 14:24

by Gaston Cuny

Partager


Découvrez tous les détails de l’armurerie de Valorant pour bien vous équiper dans vos parties et prendre l’avantage sur vos adversaires.

Sur Valorant, le système d’achat est plutôt similaire à CS:GO même s’il y a quelques différences plutôt intéressantes. Dans ce guide, nous allons vous donner quelques conseils pour optimiser votre équipement tout en gérant minutieusement votre économie.

Publicité

LES PRIX À CONNAÎTRE – ARMES, ARMURE, COMPÉTENCES

Armes

  • DE POING
    • Classic – Possédé automatiquement à chaque début de manche
    • Shorty – 200 crédits
    • Frenzy – 400 crédits
    • Ghost – 500 crédits
    • Sheriff – 800 crédits
  • PISTOLET MITRAILLEUR
    • Stinger – 1 000 crédits
    • Spectre – 1 600 crédits
  • FUSILS À POMPE
    • Bucky – 900 crédits
    • Judge – 1 500 crédits
  • FUSILS
    • Bulldog – 2 100 crédits
    • Guardian – 2 700 crédits
    • Phantom – 2 900 crédits
    • Vandal – 2 900 crédits
  • SNIPER
    • Marshal – 1 100 crédits
    • Operator – 4 500 crédits
  • MITRAILLEUSE
    • Ares – 1 700 crédits
    • Odin – 3 200 crédits

Armures

  • Boucliers légers (+25 PV) – 400 crédits
  • Boucliers lourds (+50 PV) – 1 000 crédits

Et pour les compétences, cela varie en fonction des personnages. Certaines peuvent coûter 300 crédits, d’autres seulement 100 en fonction de l’impact qu’elles peuvent avoir sur la partie.

NOS CONSEILS

Début de partie/côté

À chaque début de partie ou de côté, vous aurez un total de 800 crédits en plus du pistolet Classic de base. Plusieurs options s’offrent donc à vous concernant l’achat :

  • Acheter Bouclier légers (400) + 1 arme de poing (Frenzy de préférence)
  • Acheter Bouclier légers (400) + 1/2 compétences
  • Acheter le pistolet Ghost (500) + 1/2 compétences
  • Acheter le pistolet Marshall (800)

Milieu de partie

Parfois, votre partie va très bien se passer, vous allez enchaîner les manches d’affilée sans vous faire éliminer et vous allez donc accumuler des crédits. Certains de vos coéquipiers pourraient bien avoir besoin d’un peu d’équipement pour garder le rythme alors n’hésitez pas à vous porter volontaire pour partager vos crédits en appuyant sur « J’ai des crédits en trop » en haut à gauche du menu de l’armurerie. Grâce à cela, vos alliés sauront que vous pourrez leur acheter des armes, selon votre économie. Lorsqu’un allié demande une arme, cela sera affiché dans le menu de l’armurerie, sur le côté gauche au niveau de son pseudo. Il vous suffira d’un clic pour lui acheter l’arme qu’il a sélectionné. Ou alors, vous pouvez toujours employer l’ancienne méthode de Counter Strike en l’achetant vous-même et en la posant à terre pour qu’il la récupère.

Publicité

À l’inverse si vous n’avez plus de crédits et que certains de vos alliés en ont encore un bon stock après s’être équipé, vous pouvez leur demander une arme en particulier en faisant un clic gauche sur l’arme que vous voulez. Un allié bienveillant pourrait bien vous l’offrir, mais faites tout de même attention à votre économie !

En revanche attention, vous ne pouvez pas demander à ce qu’un allié vous achète directement une armure ou une compétence, seulement les armes.

Si jamais vous avez dû mal dans votre économie depuis quelques manches, évitez de forcer à acheter des armes à bas prix qui sont peu efficaces et proposez plutôt à votre équipe d’économiser au moins le temps d’une manche sans rien acheter afin de pouvoir repartir sur de bonnes bases pour la manche suivante. N’hésitez pas à utiliser le bouton « Économisons » dans le menu de l’armurerie en haut à gauche.

Fin de côté/partie

À la fin des 12 premières manches, les équipes changent de côté. Celle qui devait défendre doit maintenant attaquer et inversement. Et à ce moment-là, au début de la 13e manche, l’économie de tous les joueurs repart à 0, avec 800 crédits et le Classic. Alors lors de la 12e manche, vous devez vous assurer de dépenser autant de crédits que possible, car vous ne pourrez pas les réutiliser plus tard. Achetez toutes vos compétences, votre arme favorite ainsi qu’une arme de poing qui vous convient vraiment, sans oublier les boucliers lourds qui vous confèrent 50 PV supplémentaires.

Publicité

Achat/Revente

Si vous avez acheter une arme qui ne vous convient pas, ne paniquez pas car vous pouvez toujours la revendre. Retournez dans l’armurerie, et refaites un clic droit sur l’arme que vous avez acheté par erreur, elle sera revendue et vous serez complètement remboursés.

Temps d’achat

Pour ceux qui ne sont pas habitués à CS:GO, attention vous ne pouvez pas acheter n’importe quand. À partir du moment où la manche commence et jusqu’à ce que les barrières bleue s’ouvrent, vous pouvez acheter ce que vous voulez dans l’armurerie. Mais contrairement au jeu de Valve, il n’y a pas de zone d’achat. Que vous soyez toujours au spawn où collé à une barrière, vous pouvez tout de même acheter.

Et si vous avez peur de perdre du temps, vous pouvez même acheter votre équipement tout en courant vers la position que vous voulez attaquer ou défendre.


Avec ces petits conseils de base, vous devriez être capable de correctement gérer votre économie sur Valorant. N’hésitez pas à vous coordonner avec votre équipe pour savoir quel est le bon moment pour acheter ou pour économiser selon votre dynamique dans la partie. Et si vous avez l’âme d’un leader, prenez quelques petites secondes pour analyser l’économie de toute votre équipe (et potentiellement celle adverse pour s’adapter) et de décider s’il est bon ou non de forcer l’achat sur une manche par exemple.

Cela peut sembler banal au début mais vous réaliserez sans doute très rapidement qu’il peut être crucial de savoir gérer ses économies, notamment dans des matchs serrés.

Divertissement

Ninja agresse verbalement son coéquipier en live sur Valorant

Publié le: 30/Déc/2020 16:30

by Martin Thibaut

Partager


Au milieu d’une session de Valorant difficile, Tyler ‘Ninja‘ Blevins a explosé sur l’un de ses coéquipiers de rang Radiant pour ne pas avoir pris l’expérience classée assez au sérieux.

Avant d’être l’un des plus grands créateurs de contenu au monde, Ninja était un joueur professionnel. Il a été un compétiteur de premier plan pendant plusieurs années dans la scène Halo et il a récemment gravi les échelons de Valorant.

Publicité

Il a atteint les échelons supérieurs du jeu classé dans le FPS tactique de Riot. Bien que sa nature compétitive ait peut-être pris le dessus un peu trop lors d’un stream Twitch du 26 décembre.

Dominé 0-6 en début de match, Ninja a attaqué un joueur de Valorant de son équipe. Malgré le fait qu’il ait le même nombre de victimes et les mêmes morts, il  a incendié la Reyna de son équipe.

Publicité

«Ferme ta g****e», a-t-il dit au début du tour suivant alors que son coéquipier ‘P0L0’ tapait quelque chose dans le chat du match.

Cette agression a mis le feu aux poudres.

« Je n’en ai rien a foutre de qui tu es », a répondu le joueur. « Tu n’as pas à me dire de la fermer. »

«Et si je te disais d’arrêter de jouer au jeu parce que tu es horrible?» Ninja a rapidement répliqué. De toute évidence, Ninja était frustré par le fait que le duelliste de son équipe soit éliminé tôt dans bon nombre de ces tours défensifs.

«Comment tu es arrivé Radiant frère ? C’est toi qui as le moins de kils et tu joues Reyna. Ninja a ensuite insinué qu’il ne se souciait pas des parties classées, mais aussi qu’il ne faisait pas partie d’une équipe professionnelle.

«Oh,tu ne te soucies pas du classement. Et de la compétition tu t’en soucies? Alors de quoi tu te soucies? Tu te fais p****n de dominer, tu es dégueulasse. »

Les deux se sont étonnamment concentrés sur le jeu. Ninja a arrêté d’agresser son coéquipier et ils ont même réussi à reprendre un peu en main les choses.

Bien qu’ils n’aient pas pu clôturer la partie sur une victoire, ils en ont fait une affaire serrée avec une défaite à 8-13. Après la partie, Ninja est rapidement revenu sur la dispute avec son chat.

« Vous connaissez mon opinion en matière de matchmaking », a-t-il déclaré à ses fans après la fin du match. «Si vous jouez à un jeu compétitif et que votre excuse est détendez-vous, c’est juste une partie classée, vous n’êtes qu’une pourriture.»

Ayant atteint certains des plus hauts rangs de Valorant, Ninja a fait ses preuves dans le titre. Malgré cela son attitude exécrable exacerbe les soucis du jeu compétitif de haut niveau.