Ce streamer banni pour triche de Warzone menace désormais Activision - Dexerto.fr
Call of Duty

Ce streamer banni pour triche de Warzone menace désormais Activision

Publié le: 3/Nov/2020 16:26

by Paul Fouillade

Partager


Le populaire streamer de Call of Duty: Warzone, Nick “Wagnificent” Wagner a menacé d’engager une action en justice contre Activision s’il continuait à être banni du battle royale.

Depuis le lancement de Warzone en mars dernier, Activision a été sous le feu des critiques pour ne pas gérer assez efficacement les tricheurs pullulant sur le jeu. Ruinant complètement l’expérience et le plaisir à travers des wallhacks, aimbot et autres cochonneries, plus d’un joueur honnête a abandonné devant tant de frustration sur le jeu.

Fin septembre, une importante vague de bans a été lancée sur Warzone et les développeurs ont ciblé des joueurs ayant notamment utilisé des moyens pour tricher provenant du site EngineOwning. C’est ainsi que le streamer Twitch Wagnificent fut banni du jeu et qu’il clame depuis son innocence.

Publicité

Plusieurs grands noms de la communauté Warzone se sont manifestés pour plaider sa cause à mesure que la nouvelle se répandait. Cependant, les choses pourraient aller beaucoup plus loin si Activision décidait de ne pas répondre ou de revenir sur sa décision sur son ban de Warzone.

Warzone largage
Infinity Ward
Wagnificent menace désormais Activision d’engager une action en justice.

Le 2 novembre, le streamer a publié une série de tweets, aujourd’hui supprimés, ciblant Activision à propos de son ban, et notamment un message qualifiant son ban de “blague malsaine” selon laquelle il serait shadowban des lobbies.

Il a enchaîné avec une menace de poursuites judiciaires. “Je vais laisser ça là, si ce n’est pas réglé, mes avocats seront bientôt en contact,” a déclaré Wagnificent. “C’est de la diffamation de personnage et ça ruine ma réputation.”

Publicité

Le streamer fait également remarquer que cela affecte fortement sa chaîne et sa croissance. “La réputation et la croissance de ma chaîne sont en jeu et cela est dû à ‘une activité suspecte’ des rapports dans le jeu.”

capture twitter Wagnificent

Cependant, rien ne permet de savoir si son affaire sera couronnée de succès si elle venait à aller plus loin. Reste que si pour l’instant on ne connaît pas la raison exacte de son ban, si les choses devaient aller plus, Activision serait obligé de la dévoiler au grand jour.

Selon des sources du site CharlieINTEL, Wagnificent aurait bien été banni pour avoir utilisé des cheats provenant d’EngineOwning plutôt que des signalements de masse. De même, VICE a signalé que le streamer “était un utilisateur d’un cheat spécifique appelé EngineOwning.”

Publicité

Quoiqu’il en soit, il faudra se montrer encore peu patient avant de voir jusqu’où cette affaire ira et quelle réponse apportera Activision.