World of Warcraft

Des fans ont interrompu un Q&A World of Warcraft à la Blizzcon pour apporter leur soutien à Hong Kong

par Isabelle Thierens

Partager


Certains fans ont saisi l'occasion d'un Q&A concernant World of Warcraft : Shadowlands à la BlizzCon 2019 afin d'exprimer leur soutien à Hong Kong.

Blizzard doit actuellement faire face à une levée de boucliers en raison de la position qu'ils ont choisi d'adopter concernant Hong Kong. En effet, quelques jours auparavant, ils ont pris la décision de bannir un joueur professionnel à cause de ses propos à l'encontre du gouvernement chinois.

La réponse des joueurs s'est immédiatement fait entendre avec un boycott de Blizzard et l’avènement de Mei en tant que symbole de protestation pro Hong Kong. La BlizzCon était également l'occasion idéale pour les joueurs mécontents de s'exprimer.

Publicité

Lors d'un Q&A concernant la prochaine extension de World of Warcraft, un visiteur a déclaré: "Libérez Hong Kong, la révolution de notre époque".

Cette expression a été utilisée par les manifestants de Hong Kong et, plus particulièrement, par le joueur professionnel sur Hearthstone : Wai Chung ‘Blitzchung’ Ng. 

Publicité

Blitzchung a attiré l'attention des médias internationaux après avoir été suspendu une année pour avoir porté un masque à gaz et avoir prononcé cette phrase.

L'animateur a rapidement enchaîné en laissant parler un développeur, mais l'on pouvait entendre dans l'assistance une autre personne scander "Libérez Hong Kong !", il s'agissait d'un jeune visiteur : Matan Evenoff qui a scandé ce message jusqu'à se positionner devant la caméra, après quoi, le host lui a tendu le micro lui permettant de dire une nouvelle fois : "Libérez Hong Kong".

Blizzard a essuyé de vives réactions après avoir décidé de suspendre Bliztchun ce qui les a poussés à réduire sa suspension à six mois ainsi qu'à lui rendre ses gains.

Publicité

Lors de l'ouverture de  la BlizzCon 2019, le président de Blizzard, J. Allen Brack, a évoqué la controverse et a expliqué qu'ils "avaient agi trop vite".

Publicité

Malgré le fait que Blizzard tente d'aplanir la situation, nombreux sont ceux qui n'oublient pas leur réaction initiale.

Publicité

Des manifestants ont également distribué des brochures favorables à Hong Kong devant l'entrée de la BlizzCon, détaillant les raisons de la manifestation et la censure qu'il y a autour.

Tenter de dissimuler ce type de protestation est courant des événements qui se déroulent en direct, néanmoins, laisser le jeune homme disposer du micro pour exprimer son soutien à Hong Kong était une touche intéressante. 

On ignore si les employés de Blizzard ont été formés pour agir de la sorte en cas de manifestations favorables à Hong Kong lors de cet événement.