Valorant

Nisay, le meilleur joueur EU sur Valorant bannit par Riot pour triche

Publié le: 5/Fév/2021 15:00 Modifié le: 5/Fév/2021 15:19

by Gaston Cuny

Partager


Riot Games a banni le joueur pro Valorant Yasin ‘Nisay’ Gök après avoir été trouvé en train de tricher dans des matchs classés. Le club turc, Beşiktaş Esports, a libéré l’ancien joueur classé n°1 en Europe suite à son interdiction d’un an.

Le 4 février, Riot a révélé la décision de bannir Nisay pendant un an après avoir déterminé qu’il trichait dans les matchs classés. Nisay était à un moment donné en tête du classement Europe après 75 victoires avec une note de 771.

Publicité

Dans un tweet traduit, Riot Turquie a expliqué que l’équipe de protection contre la triche avait déterminé que Nisay avait triché. Il a été banni de tous les événements de Riot pendant 12 mois.

Suite à la décision de Riot, Beşiktaş Esports a annoncé le licenciement immédiat du joueur de 23 ans, car il ne peut plus participer aux prochains VCT Open Qualifiers.

Publicité

Le club devrait agir rapidement pour choisir un cinquième joueur pour la prochaine étape des Challengers 1.

Riot a fait l’objet d’un examen minutieux au cours des derniers mois pour ne pas avoir pris de mesures contre Nisay trop tôt. De toute évidence, il a attiré les réactions négatives de la communauté pour avoir été soupçonné de tricherie pendant un certain temps.

Publicité

Nisay affirme qu’il a été lésé, affirmant que Riot n’a pas encore produit de preuves de la décision de l’équipe de protection contre la triche.

« Je ne suis pas assez stupide pour tricher simplement parce que je suis Radiant dans un match de compétition », a déclaré Nisay en réponse à l’interdiction. « Lorsque nous leur avons demandé quel logiciel tiers, etc. pourriez-vous nous montrer, nous sommes sous la pression de la communauté, et ils ont dit qu’ils ne le feraient pas. Je pense personnellement que j’ai été lésé. »

Publicité

«S’ils avaient réellement détecté que je trichais, une interdiction permanente aurait été appliquée.»

Nisay demande à l’entreprise de fournir des détails sur son interdiction, quel logiciel tiers a été détecté et quelle triche a été utilisée.

Publicité

Riot n’a pas encore répondu aux affirmations de Nisay.