Valorant

Dr Disrespect répond aux accusations de faux drops d’accès bêta Valorant

Publié le: 9/Avr/2020 13:51

by Paul Fouillade

Partager


Le très populaire streamer de Twitch, Guy « Dr Disrespect » Beahm a répondu aux accusations de tromper ses viewers en suggérant qu’il avait activé les drops d’accès à la bêta de Valorant sur sa chaîne alors que ce n’était pas le cas.

La sortie de la bêta fermée de Valorant ce mardi 7 avril a été un succès indéniable et plusieurs centaines de milliers de joueurs ont cherché à obtenir leur sésame en regardant des streamers partenaires sur Twitch.

Publicité

Riot Games avait en effet expliqué que pour avoir une chance de participer à cette bêta, les joueurs seraient choisis au hasard tant qu’ils seraient en train de regarder des streamers avec la mention « Drop activé » sur leurs chaînes.

Twitch catégorie jeux
Twitch
Plus de 1.6 million de joueurs se sont donnés rendez-vous sur Twitch ce mardi 7 avril.

De nombreux streamers éligibles à ces drops ont ainsi vu leur nombre de viewers augmenter massivement. Pourtant, s’il n’avait pas été choisi par Riot pour la sortie, Dr Disrespect avait apparemment indiqué « Drops » dans le titre de son stream.

Publicité

Selon Travis Gafford, intervieweur spécialisé dans League of Legends, le titre de son stream le 8 avril était « Drops all day ». Un choix que Gafford a qualifié de « plutôt frauduleux ».

« Attention, Dr Disrespect a, au cours des deux derniers jours, indiqué « drops » dans son titre, mais son stream n’était pas marqué comme lâchant des accès. Plutôt frauduleux, » déclare-t-il sur Twitter.

Publicité

Le Doc a plus tard répondu et comme beaucoup s’y attendait, n’a pas mâché ses mots, qualifiant Travis de « petit raconteur de ragots fragile et inquiet ».

Publicité

Cela n’a pourtant pas empêché le streamer de changer le titre de son stream, retirant toute mention de drops pour Valorant.

Publicité

Twitch : Dr Disrespect
Dr Disrespect n’avait pas les drops d’activés sur sa chaîne alors qu’il streamait du Valorant.

Malgré les critiques concernant le titre de son stream, Dr Disrespect n’est apparemment pas le seul à avoir profité de cette tactique.

L’ancien joueur professionnel de LoL et streamer, IWillDominate prétend ainsi que de nombreux streamers avaient fait des choses similaires sur Twitch, devenant ainsi en quelque sorte, un meme. Une stratégie que Gafford qualifie de « décevante si c’était le cas ».

Le lancement de la bêta fermée de Valorant a ainsi attiré l’attention tout autour du monde et plus de 1.7 millions de joueurs se sont rassemblés sur Twitch pour découvrir le jeu et espérer y jouer.