Teamfight Tactics

Le Lead Designer de TFT explique les choix du prochain patch

par Cyril Pomathiod
Mortdog - Riot Games

Partager


Riot Mortdog est le lead designer de Teamfight Tactics. Pendant son stream Twitch du 19 janvier, il a détaillé les changements du patch 10.2 et raconté quelques anecdotes sur le jeu.

Le patch 10.2 de TFT arrivera sur le serveur live le jeudi 23 janvier et introduira de nombreux changements, notamment quant à l'équilibrage du jeu. Durant son stream, Mortdog a détaillé tous les changements du patch PBE actuel, qui devrait sans doute arriver sur les serveurs lives en l'état, ou avec des changements mineurs.

Avant de consulter les explications de Mortdog, nous vous invitons à découvrir les détails du Patch Note PBE 10.2.

Publicité

Changements sur les champions

  • Malzahar [up] : Pour Mortdog, le champion est si faible qu'il est actuellement à l'état de "blague", et est uniquement utiliser pour ses synergies (Ombre/invocateur). Même s'il devenait plus fort, des objets comme Deathblade et les sorts de zone le contrent fortement, d'où ce Up conséquent.
  • Ezreal [up] : C'est un champion étrange puisqu'il est plus proche d'un mage que d'un tireur, mais a des synergies peu adaptées à ce qu'il fait en jeu. L'idée est qu'Ezreal devienne une alternative viable à Kindred.
  • Karma [nerf] : Riot est satisfait de Karma car elle permet d'apporter de la diversité dans les placements, mais sa capacité est trop puissante lorsqu'elle cible un champion déjà puissant et notamment un champion 3 étoiles.
  • Sion [up] : Sion est censé être la frontline des Ombres. Il est déjà trop faible malgré son énorme pull de points de vie, donc Riot préfère toucher sa capacité à lancer son sort avant de mourir.
  • Sivir [nerf] : Réalistiquement, Sivir pouvait rarement effectuer les 10 rebonds possible. Néanmoins, ce nerf couplé au nerf de désert et blademaster devrait être suffisant.
  • Veigar [up] : À 3 étoiles, Veigar est très puissant, mais il lui arrive de ne pas tuer sa cible en un coup ce qui réduit considérablement son intérêt. En boostant un peu ses dégâts, Riot s'assure que chaque sort d'un Veigar fait TRES mal.
  • Olaf [nerf] : Olaf est le champion le plus puissant du set selon Mortdog. Avec un peu moins de vitesse d'attaque, il sera légèrement moins oppressant, mais devrait rester un excellent champion.

Changements sur les synergies

Publicité

  • Assassin [up] : Beaucoup de personnages à distance sont puissants dans la meta (Azir/Sivir/Ashe...), et les assassin n'étaient pas assez puissants pour les contrer efficacement.
  • Maître des Lames [nerf] : Pour Mortdog, les blademasters sont le trait le plus problématique depuis le lancement du jeu. Ce nerf devrait empêcher les auto attaques multipliées de déclencher une nouvelle fois le trait et d'envoyer des salves trop longues d'attaques rapides.
  • Mage [up] : 6 mages n'ont jamais été très efficaces car la composition oblige de jouer des champions comme Vlad, Leblanc, Syndra ou Taliyah qui sont plutôt faibles (à moins d'être chanceux sur les spatules). Pour encourager les joueurs à aligner 6 mages, ils ont donc besoin d'un coup de pouce en puissance pour compenser la faiblesse de certains champions.
  • Ombre [up] : Riot veut que la composition 6 Ombres soit viable, même sans Lux. C'est l'une des rares compositions qui a besoin d'au moins une unité coûtant 5 pour existet et ne peut pas compenser avec une spatule, donc elle DOIT être fort.
  • Gardien [up] : Les joueurs qui veulent une frontlane très résistante contre les auto attaques doivent pouvoir le faire, étant donné que plusieurs contres existent (Désert, Dernier Souffle, dégâts magiques)
  • Bois [up] : Cette composition demande les 4 bois ET une Lux bois, ce qui est très difficile à mettre en place. Dédoubler tous les champions, c'est fun et Mortdog ne pense pas que la composition devienne trop puissante pour autant.

Stream Twitch du Lead Designer de TFT Mortdog
Mortdog - Twitch
Mortdog détaille à chaque patch les raisons des différents changements

Quelques anecdotes concernant TFT

Retour du set 1

Publicité

Lorsqu'un viewer lui a demandé s'il comptait créer un mode TFT "classique" (permettant de rejouer avec les anciens sets), Mortdog a clairement dit que ça n'arriverait pas, mais que le set 1 pourrait tout simplement finir par redevenir le set officiel.

Des bugs sur l'aléatoire du jeu ?

Un spectateur a fait remarquer qu'il lui arrivait d'avoir énormément de malchance, au point qu'il se demande si la gestion de l'aléatoire du jeu n'est pas buguée.

Publicité

Mortdog a alors donné une réponse surprenante. C'est justement car les cas de malchance extrême arrivent qu'on peut savoir que l'aléatoir fonctionne correctement. Il fait la comparaison avec Mario Party. Lorsqu'on doit lancer les dés pour avancer sur le plateau, le système fait en sorte qu'il soit impossible de tomber trois fois de suite sur la même face du dé, car cela semble "moins aléatoire" pour le joueur.

Moins d'aléatoire a l'air plus aléatoire

TFT n'utilisant aucune technique pour "simuler du faux aléatoire", des scénarios improbables peuvent effectivement arriver, pour le bonheur ou le malheur des joueurs. Il explique néanmoins que des changements pour rendre le jeu moins aléatoire pourraient arriver dans le futur, comme le fait de trouver forcément une unité de coût 5 en rollant suffisamment au niveau 8.

Publicité

Des champions 4 étoiles ?

Lorsqu'un viewer a émis l'idée d'ajouter des champions 4 étoiles - qui demanderait donc 27 fois le champions 1* - Mortdog a répondu que c'est un test que son équipe et lui ont déjà fait, et que c'était une mécanique horrible.

Un mode de jeu 2v2v2v2

C'est un projet déjà en cours chez Riot, même si Mortdog dit n'en être qu'à la phase d'exploration. Cela pourrait donc arriver, mais pas avant un bon moment.