Pokémon

Une artiste fan de Pokémon imagine un nouveau jeu de la licence

by Cyril Pomathiod

Partager


Cette artiste australienne rêvait de voir un jeu Pokémon prendre place dans une région inspirée de l'Australie. Elle a donc simplement créé son propre univers Pokémon.

Tous les fans de Pokémon ont déjà imaginé de nouveaux Pokémon, s'inspirant des idées qu'ils aiment dans le jeu mais qu'ils pensent améliorable, ou encore en s'inspirant des animaux et végétaux vivant dans leur région géographique. L'artiste australienne VivinkArt en fait partie, et elle ne s'est pas privée de donner vie à son imagination en créant son propre univers Pokémon avec sa région, ses dresseurs et ses Pokémon uniques !

Advertisement

C'est ainsi qu'est né les projets Pokémon "Yeah" et "Nah", des jeux de la licence entièrement imaginés par Vivinkart. Sur son compte Twitter, l'artiste a partagé avec sa communauté les différents visuels qu'elle a créé pour donner vie à la région de Straya, grandement inspirée de son Australie natale, et de la faune qui y vit.

Dans l'univers de Vivinkart, les joueurs seraient aux commandes de Bruce ou Shella, les deux héros du jeu. Ils pourraient choisir l'un des 4 points de départ pour se lancer dans le jeu qui s'adapterait à la zone de départ du personnage : Garawha Town, Wajiant City, Boonborne City ou Eorapolis City.

Advertisement

VivinkArt
VivinkArt
La région de Straya accueillerait ces nouvelles aventures Pokémon

Évidement, tout RPG Pokémon doit offrir un trio iconique de Pokémon parmi lequel le joueur doit choisir son premier compagnon. Dans la région de Shella, ces 3 Pokémon sont :

  • Skippee - le Pokémon Kangourou de type plante, utilisant notamment sa queue-boomerang au combat

VivinkArt
VivinkArt

  • Scrocht - le Pokémon Serpent noir à ventre rouge dont la peau flamboyante indique son type feu

VivinkArt
VivinkArt

  • Pladdle - Le Pokémon Ornythorinque aquatique utilisant sa queue plate comme un surf

VivinkArt
VivinkArt

Vivinkart ne s'est pas contentée de créer de toute pièce ces starters, mais elle a également créé d'autres Pokémon... dont, bien évidement, les évolutions des 3 Pokémon de départ :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Liz (@vivinkart) le

Pour pousser plus loin les références à l'Australie dans son jeu imaginaire, l'artiste a même rendu un vibrant homage à Steve Irwin, le célèbre animateur australien surnommé le "chasseur de crocodiles" et décédé en 2006 d'une piqûre de raie sur le tournage d'une émission.

Advertisement

Dans Pokémon Yeah et Nah, Steve serait le professeur de la région mais aussi son champion et combattrait évidement au côté de puissant Pokémon reptiles, dont les puissants Crocarnage et Krookodile inventés spécialement pour l'occasion.

VivinkArt
VivinkArt
Le Professeur Steve Irwin accompagné avec les 3 starters, Gomp (à gauche), Crocarnage (en haut) et Krookodile (à droite)

Parmi les nombreux autres Pokémon imaginés et dessinés par Vivinkart, et que vous pouvez retrouver sur son compte Twitter, Gallopoli a particulièrement retenu notre attention. En plus d'être beaucoup trop mignon, ce charmant petit âne serait le compagnon des infirmière de la région.

VivinkArt
VivinkArt

Le travail de cette artiste est extrêmement impressionnant. Non seulement elle a imaginé des nouveaux Pokémon tout à fait crédibles, mais ceux-ci collent parfaitement avec la faune australienne et le folklore de la région.

Advertisement