Pokémon

Pokémon Platine : est-il possible de terminer le jeu sans subir de dégâts ?

by Gaston Cuny
Nintendo

Partager


Terminer Pokémon Platine est assez facile. Le compléter sans subir aucun dommage, d'autre part, ne l'est pas. C'est pourtant ce qu'un joueur s'est proposé d'essayer d'accomplir.

Le streamer et youtubeur Smallant1 a relevé le défi de terminer Pokémon Platine tout en ne subissant aucun dégât. C'est vrai, pas un seul point de dégât n'a été autorisé pour toute la partie.

Règles de base

Il y avait cependant quelques règles de base. Des erreurs sont inévitables, donc Smallant1 a convenu avec son chat Twitch que les réinitialisations étaient autorisées, mais le jeu ne pouvait être enregistré qu'après avoir terminé chaque bataille d'arène.

Donc, si cela avait été huit heures (ce qui s'est produit plusieurs fois) après avoir terminé une bataille d'arène, alors ces huit heures de jeu devraient être annulées. S'il a subi des dégâts dans une bataille juste après avoir terminé une arène, ce fut moins un coup.

Des problèmes se sont manifestés en cours de route, notamment:

  • Obtenir un Etourmi pour rivaliser avec Vive-attaque.
  • Couper accidentellement l'alimentation (excellent moyen de perdre huit heures).
  • Passer des niveaux tout en se battant uniquement contre un Crikzik (10% de chances d'apparaître la nuit).
  • Surmonter les batailles d'équipe maladroites.
  • Gagner de l'argent auprès d'enfants riches pour acheter des MT trop chères.

https://www.youtube.com/watch?v=6iQlh9QlJys

Défi complété

Après tous ces problèmes (et plus en cours de route), Smallant1 a réussi à relever le défi apparemment impossible. Il l'a fait avec 70 réinitialisations.

Le temps de défi total était de moins de 40 heures, mais cela n'incluait pas le temps perdu à effectuer des réinitialisations. Il aurait évidemment été beaucoup plus long si ces éléments avaient été ajoutés.

Vous pouvez regarder l'intégralité du défi dans le clip YouTube intégré ci-dessus. Voilà, Pokémon Platine peut être complété sans subir de dégâts, c'est impressionnant !