Pokémon Go: Les dresseurs critiquent les Phases d'Études - Dexerto.fr
Pokémon

Pokémon Go : Déçus des Phases d’Études, les dresseurs appellent au changement

Publié le: 4/Nov/2021 11:34

by Cyril Pomathiod

Partager


Les Études de Terrain et plus encore les Phases d’Études sont un moyen génial d’obtenir des Pokémon rares dans Pokémon Go. Néanmoins, nombre de dresseurs les trouvent de moins en moins intéressantes.

Depuis plus de 5 ans, l’incontournable jeu mobile Pokémon Go passionne des millions de dresseurs. Au fil des mois et des années, Niantic n’a cessé de peaufiner son jeu, ajoutant toujours plus de fonctionnalités pour frôler un rêve aux allures inatteignables : ancrer plus que jamais l’univers Pokémon dans la réalité.

Si aujourd’hui, les dresseurs du monde entier continuent de se connecter chaque jour sur Pokémon Go, c’est notamment car le jeu propose une quantité astronomique de contenu. Avec plus de 650 Pokémon introduits, des événements réguliers, des combats PvM comme PvP… il y a clairement de quoi s’occuper mobile en main !

Publicité

Néanmoins, une fonctionnalité primordiale de Pokémon Go commence à sérieusement faire grincer des dents. En effet, la communauté critique fermement les Phases d’Études et leurs récompenses de plus en plus décevantes.

Phases d'études Pokémon Go
Niantic
Chaque mois, c’est un nouveau Pokémon qui est mis en avant via les Phases d’Études

Phases d’Études dans Pokémon Go : qu’est-ce que c’est ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, revenons sur les Phases d’Études et leur fonctionnement. Chaque jour, Pokémon Go propose à ses joueurs d’obtenir un tampon de Phases d’Études en complétant au moins une Étude de Terrain.

Capturer des Pokémon d’un certain Type, faire des lancers avec courbe, Recharger un Pokémon… il y a de nombreux moyens d’obtenir son tampon quotidien.

Publicité

Une fois qu’un joueur a récolté 7 tampons en effectuant ses tâches quotidiennes pendant 7 jours, il reçoit alors sa récompense de Phases d’Études : une rencontre avec un Pokémon rare qu’il peut alors tenter de capturer.

Évidemment, énormément de joueurs saisissaient chaque semaine cette opportunité de rencontrer un Pokémon iconique, espérant même tomber sur la probabilité de 1/450 qu’il apparaisse en Shiny.

Mais le temps où des Pokémon comme les oiseaux légendaires de la première génération étaient disponibles en Phases d’Études semble bien révolu… et les joueurs commencent à sérieusement remettre en question l’intérêt de cette mécanique.

Publicité

Des efforts considérables pour des récompenses médiocres ?

Sur Reddit, l’utilisateur Baker10923 a déchaîné les passions en postant sa propre version d’un meme à la sauce Pokémon Go. Sur l’image, on peut observer Wolverine contempler avec nostalgie ce fameux cadre photo lui rappelant un passé lointain.

Et dans ce cadre, on trouve une image d’anciennes récompenses de Phases d’Études : Artikodin, Électhor, Sulfura, Raikou ou encore Entei. Notre dresseur, quant à lui, a intitulé son post Reddit :

Le temps où les Phases d’Études valaient le coup me manque

En effet, il suffit de jeter un coup d’œil aux récompenses des dernières Phases d’Études pour comprendre à quoi Baker10923 fait référence. Au mois de novembre, le Pokémon mis à l’honneur est Vosturno. Avant cela, en octobre, c’était Tutafeh.

Publicité

Si ces deux Pokémon sont loin d’être communs dans Pokémon Go, il faut bien avouer qu’on est loin du prestige d’un Artikodin ou d’un Raikou.

Pour de nombreux dresseurs, il devient tristement difficile de trouver la motivation pour enchaîner les Études de Terrain jour après jour en sachant que la récompense sera décevante. Un internaute raconte :

J’ai eu un Lugia shiny [avec les Phases d’Études] une fois, j’étais tellement excité. Elle me manque, cette excitation au moment d’ouvrir la boîte de récompense.

En seulement 3 jours, ce post Reddit a cumulé plus de 14 000 upvotes, et des centaines de commentaires de joueurs. S’il ne fait aucun doute que les Phases d’Études déçoivent une partie considérable de la communauté, reste à savoir si Niantic saura trouver un moyen de raviver la flamme de ses fidèles dresseurs.

Publicité