Pokémon

Les tweets supprimés d'un employé Game Freak alertent les fans de Pokémon

par Cyril Pomathiod
Game Freak - Twitter

Partager


Le directeur artistique de Pokémon Épée et Bouclier a récemment supprimé près de 100 tweets partageant des anecdotes de développement. Quelle peut bien en être la raison ?

James Turner est un graphic designer britannique travaillant pour la société Game Freak, connue pour développer les célèbres RPG Pokémon depuis plus de 20 ans. En 2010, il était le premier artiste occidental à dessiner des Pokémon officiels de la licence, et il occupe actuellement le poste de directeur artistique pour Pokémon Épée et Bouclier.

Comme beaucoup de ses collègues japonais, James partage régulièrement sur Twitter des anecdotes sur son travail : comment les Pokémon ont été conçus ? Quelles sont les inspirations ? Les fans de la saga peuvent en apprendre beaucoup simplement en suivant l'artiste sur ses réseaux sociaux

Publicité

Le 23 février, le compte Twitter Dr. Lava's Lost Pokemon a néanmoins fait une découverte étrange. Cet utilisateur est connu pour partager avec sa communauté de nombreuses informations sur la saga, qu'il va notamment piocher sur les réseaux sociaux de personnes liées au développement de Pokémon.

Histoire perdue de Pokémon du jour : les tweets supprimés

J'ai récement cherché dans l'historique Twitter du directeur artistique de Pokémon James Turner pour en extraire des infos de développement. Mais dès que j'ai commencé à partager ces informations... James a supprimé TOUS ces tweets.

En effet, la capture d'écran postée par Dr. Lava montre clairement que James Turner a supprimé 96 tweets le 18 décembre 2019.

Publicité

Les tweets de James, faits entre 2017 et 2019, révèlent des informations à propos des inspirations de design de Pokémon, des détails de développement et plus d'informations internes. Clairement, Game Freak ne voulait pas que ces informations soient révélées au public -- donc ils ont tout supprimé de Twitter le jour après que j'ai partagé le premier élément.

Avec ce texte explicatif, Dr. Lava ajoute une image donnant un exemple du contenu posté par James. On y retrouve des exemples de Pokémon shiny, pour lesquels James explique n'avoir pu choisir lui-même que deux fois les couleurs pour ses créations des générations 5 à 7.

Dans la seconde partie de l'image, James Turner aurait mis en lumière les œuvres qui ont inspiré la création d'Engloutyran : le Guide du Voyageur Galactique de Douglas Adams avec la créature Agrajag (à gauche de l'image), mais aussi le travail du célèbre auteur horrifique HP Lovecraft, créateur entre autres du célèbre mythe de Cthulhu.

Publicité

Dans la suite de son thread Twitter, Dr. Lava explique avoir directement contacté James Turner afin de savoir si ce dernier voulait que le contenu de tous ces tweets supprimés restent privés. En effet, Lava a eu l'occasion d'enregistrer tout ce contenu avant qu'il disparaisse de la toile. Néanmoins, James n'aurait jamais répondu.

Reste à savoir pourquoi tous ces tweets ont été supprimés. Est-ce que Game Freak n'a tout simplement pas apprécié de voir l'un de ses employés partager autant d'informations sur les coulisses de la création d'un jeu Pokémon ? C'est possible, surtout étant donné le fait que Turner laisse souvent penser que la communication au sein du studio n'est pas vraiment à prendre en exemple.

Publicité

On peut reprendre l'exemple des shiny, pour lesquels James Turner n'a quasiment jamais eu son mot à dire en ce qui concerne les couleurs des Pokémon qu'il a pourtant lui-même créé. Dans la même veine, il a dévoilé dans un tweet supprimé que les artistes n'avaient pas la moindre influence sur les caractéristiques et les capacités des Pokémon.

Lorsqu'un fan lui demande s'il a pu choisir les capacités et caractéristiques de Mandrillon, l'artiste aurait répondu :

Non... Je suis heureux que l'équipe de combat ait rendu honneur à mon guerrier venimeux.

Mandrillon, designé par James Turner
Pokémon
James Turner est derrière le design ravageur de mandrillon

Il semblerait donc que le designer d'un Pokémon se charge de l'aspect visuel de la créature et l'envoie au reste de l'équipe qui se chargera des capacités, du nom, et de tous les autres détails sans jamais avoir le moindre contrôle sur tout ce processus. Le designer n'a donc plus qu'à espérer que tout colle avec la vision initiale qu'il avait du Pokémon qu'il a créé.

Publicité

Quelle que soit la raison derrière cette suppression massive de tweets de la parte de James Turner, il n'a pour l'instant pas été demandé à Dr. Lava de garder tout ce contenu secret. Reste à savoir si d'éventuels indices sur l'avenir de la saga Pokémon se cachent dans tout ce contenu.