Pokémon

L'application Pokémon HOME prend des mesures contre les tricheurs

by Paul Fouillade

Partager


Des tricheurs ont profité de l'application Pokémon HOME pour y déposer des Pokémon avec des attributs modifiés. Ce lundi 24 août, les développeurs ont annoncé que des mesures anti-tricheurs seraient déployées pour répondre à ce problème croisant.

La huitième Génération de Pokémon avec les versions Épée et Bouclier a tout d'abord rencontré de vives critiques de la part des joueurs lorsque Game Freak a annoncé la fin du Pokédex National.

Advertisement

Pour palier à ça, le titre a reçu les services du Pokémon HOME en février qui permet aux joueurs de transférer leurs Pokémon des jeux précédents en un seul endroit. Malheureusement depuis août, l'application fait face à de nombreux hacks.

écran accueil Pokémon HOME
Game Freak | The Pokémon Company
Ce service cloud vous permet de stocker toute votre collection de Pokémon en un seul endroit.

Pokémon HOME prend des mesures anti-cheat

L'application HOME a fait ses début en février sur iOS, Android et Nintendo Switch. Ce service payant coûte environ 3 dollars par mois et permet aux dresseurs de transférer des Pokémon.

Advertisement

Cependant, ce lundi 24 août, les utilisateurs ont reçu une "importante nouvelle" lorsqu'ils ont lancé leur application. En effet, des mesures contre les tricheurs sont en train d'être intégrées suite à de récents problèmes.

"Il a été porté à notre attention que certains utilisateurs ont déposé des Pokémon avec des attributs modifiés dans Pokémon HOME empêchant l'application de fonctionner normalement. En réponse, nous aborderons la présence de ces Pokémon modifiés dans Pokémon HOME", pouvait-on lire.

Cette annonce a également clarifié que ces Pokémon spécifiques dont ils parlaient ne pouvaient pas "être obtenus à travers des fonctionnalités d'échange ou un gameplay normal dans n'importe quel jeu" de la série.

Advertisement

Sur le subreddit de Pokémon, les joueurs accueillent la nouvelle avec joie comme "johntheplaya" qui commente : "Dieu merci, j'espère que ce problème de hacking est résolu". Cependant, certains dresseurs sont plus sceptiques et se demandent ce que ces "mesures anti-triche" peuvent impliquer.

Heureusement, il semblerait que les Pokémon envoyés via la fonction d'échange mystère ne puissent pas être affectés. Au moment d'écrire ces lignes, on ne sait pas encore exactement ce que risqueront les comptes des joueurs qui possèdent des Pokémon illégaux.