Pokémon

Des fans incontrôlables de cartes Pokémon se ruent dans les McDonald’s

Publié le: 10/Fév/2021 14:20

by Cyril Pomathiod

Partager


McDonald’s pensait enchanter les enfants en proposant des cartes Pokémon dans les Happy Meals… une opération qui a rapidement tourné au cauchemar.

Pokémon est une franchise colossale, qui fait rêver petits et grands depuis maintenant 25 ans. Si vous avez grandi avec les petits monstres de poche, vous connaissez sans doute l’excitation que provoque l’ouverture d’un paquet de carte Pokémon. On espère y trouver une carte particulièrement rare, brillante… ou tout simplement son Pokémon préféré.

Publicité

C’est ce que des millions d’enfants auraient du vivre aujourd’hui grâce à McDonald’s. En effet, l’enseigne de fast food s’est associée à The Pokémon Company pour un partenariat exclusif.

À l’occasion des 25 ans de Pokémon, chaque menu Happy Meal contient un petit paquet de 4 cartes Pokémon. Celles-ci sont aléatoires parmi une sélection de 25 cartes imprimées exclusivement pour cet événement promotionnel.

Publicité

Cartes Pokémon McDonald's
The Pokémon Company
Ces cartes anniversaires sont exclusives à ce partenariat avec McDonald’s

Le problème, c’est que le hobby enfantin d’autrefois est depuis devenu un business juteux. À l’heure où des cartes Pokémon se vendent à plusieurs centaines de milliers d’euros, McDonald’s s’est rendu compte bien tard qu’il venait d’ouvrir la boîte de Pandore.

Les « scalpers » prennent d’assaut les McDonald’s

Dès l’ouverture des restaurants, les employés de McDonald’s ont fait face à un phénomène étonnant : des adultes sont venus en masse pour acheter des Happy Meals par dizaines.

Publicité

De ce fait, de nombreux McDonald’s ont pris la décision de limiter le nombre maximal de paquets qu’une seule personne pouvait récupérer… alors que d’autres restaurants ont simplement vu leur stock de cartes se vider à toute vitesse.

Happy Meal Pokémon
Twitter @Colorfulraccoon
Certaines personnes n’ont pas hésité à passer dans plusieurs McDonald’s pour accumuler les boosters

Ainsi, McDonald’s a fait la connaissance de ceux qu’on appelle des « scalpers » : des personnes qui achètent en masse des objets en édition limitée. Le but est simple : épuiser rapidement les stocks, puis vendre par la suite les objets à prix d’or. Une pratique qu’on retrouve dans de nombreux secteurs et qui est particulièrement répandue dans le hobby des cartes Pokémon.

Publicité

Alors que les boosters Pokémon sont dans les Happy Meals depuis moins d’un jour, les sites de vente comme ebay regorgent déjà de produits en vente. Des Pikachu holographiques de cette série exclusive sont déjà en vente, avec des prix variant actuellement de 70 à 130$… prix qui pourrait continuer à grimper une fois les stocks de McDonald’s définitivement épuisés.

Évidemment, beaucoup de fans de Pokémon de tout âge ont été abattus en apprenant que leur McDonald’s était déjà à court de stock. Une frustration qui s’est ressentie jusque sur Twitter.

Publicité

Voilà la raison pour laquelle les enfants ne peuvent pas découvrir Pokémon. Tu voles cette chance à des enfants.


Si cette opération aura clairement permis à McDonald’s de booster les ventes de ses Happy Meal, elle aura été très frustrante pour beaucoup de fans Pokémon. Heureusement, certains restaurants ont rapidement pris des mesures pour contrôler les stocks. Bon nombre de personnes devraient donc avoir le plaisir de découvrir quelles merveilleuses créatures se cachent dans leur Happy Meal.