Fortnite Apex FIFA Call of Duty Autres Jeux E-Sport Divertissement Dexerto TV Films/Séries Contact
 
Overwatch • 06/06/18

Paris fait partie des villes prioritaires pour l'établissement d'une franchise en Overwatch League

Paris fait partie des villes prioritaires pour l'établissement d'une franchise en Overwatch League
u/Toxicinator / Blizzard

Nous savion déjà que Paris faisait partie des villes candidates pour accueillir une franchise en Overwatch League S2, mais il semblerait que les affaires soient déjà bien avancées.

Pour sa saison inaugurale, l'Overwatch League est composée de 12 franchises dont seulement une est basée en Europe, à savoir les London Spitfire qui appartiennent à Cloud9, la célèbre structure nord-américaine.

Publicité

Fin mai, Pete Vlastelica, le directeur des ligue e-sport chez Actvision-Blizzard, annonçait que six nouvelle franchises feraient leur arrivée en S2, dont deux qui seront basées en Europe. A l'époque c'était surtout Berlin qui était évoqué, mais il semblerait que Paris fasse également partie des possibilités les plus sérieusement envisagées.

Ainsi, Pete Vlastelica a donné ce mardi 5 juin une nouvelle interview, cette fois pour nos confrères de L'Équipe, dans laquelle il revient plus en détails sur la situation actuelle de la capitale française.

Publicité

Nous apprenons ainsi qu'à terme le but de l'Overwatch League est d'accueillir 28 équipes, 16 de plus qu'aujourd'hui donc, Vlastelica se disant "persuadé que nous verrons une équipe à Paris".

Il va également plus loin en affirmant que "les discussions sont en cours et Paris est l'une des destinations les plus importantes pour nous". Cependant Blizzard ne se ferme aucune porte et reste ouvert aux discussions avec d'autres investisseurs.

Publicité

La question se pose également de savoir si l'établissement d'une franchise parisienne signifierait forcément l'arrivée d'une structure française, ou au moins européenne. En effet, les London Spitfire sont la propriété de Cloud9 et leur roster est composé intégralement de joueurs sud-coréens, le lien avec Londres est donc assez mince.

Là-dessus aussi, Vlastelica reste assez évasif, confirmant seulement que la franchise créée par Cloud9 avait répondu à leurs attentes en réussissant à "construire une base de fans locale". Ce qui est certain c'est que peu d'investisseurs français, surtout parmi ceux qui exercent déjà dans le domaine de l'e-sport, pourraient se permettre de dépenser les 60 millions de dollars que coûterait une franchise pour la S2.

Même de la part de la Team Vitality qui apparaît aujourd'hui comme la structure française la plus développée et qui s'est dite prête à investir un montant à 7 chiffres dans l'e-sport Fortnite, un tel investissement serait une surprise.

Source : L'Équipe
Lire plus sur :
Overwatch League