Overwatch

Overwatch : Comment réaliser le Bastion chandelier d'Eichenwalde des San Francisco Shock ?

par Paul Fouillade

Partager


La Grande Finale de la saison 2 de l'Overwatch League s'est achevée hier soir avec une victoire incontestable des San Francisco Shock. Sur Eichenwalde, le joueur de Bastion, Architect a réalisé une action qui a enflammé le stade.

Après avoir remonté tout le loser bracket des Playoffs de l'Overwatch League, les San Francisco Shock sont venus réclamer leur trophée auprès de Vancouver Titans abasourdis.

Il faut dire qu'en plus d'avoir joué devant un Wells Cargo Center plein à craquer, les Titans ont été surpris à plusieurs reprises par des actions inattendues de la part de San Francisco. La plus marquante reste sans aucun doute la prise du chandelier par un Bastion lors de l'attaque d'Eichenwalde.

La carte, habituellement en faveur des Vancouver Titans a montré à quel point les Shock s'étaient préparés à cette rencontre.

Publicité

Les San Francisco Shock n'ont fait qu'une bouchée des Vancouvers Titans lors de la Grande Finale

Après avoir pris le contrôle du payload et foncés en direction du second checkpoint, les SF Shock avaient plus de trois minutes pour conclure la phase d'attaque. Un temps qu'ils ont judicieusement utilisé pour mettre au point leur stratégie.

Initiant ce qui se révélera être leur dernier push, Smurf trouve deux picks cruciaux et ouvre la formation adverse. Une ligne de tir dont son coéquipier Architect a vite profité en activant la capacité ultime de Bastion pour déclencher une tactique pour le moins surprenante.

En tirant avec brio sous ses propres chenilles, Architect a réussit à s'élancer magistralement dans les airs. Le tout, pour finir par atteindre le chandelier loin au-dessus de l'action. Un point de vue idéal pour pilonner les défenses et avoir les deux spawns de l'équipe adverse en ligne de mire.

Publicité

Depuis son perchoir, Architect n'a ensuite eu qu'à dévaster la composition des Titans, la forçant à reculer et à abandonner leur défense stratégique.

A l'occasion de l'interview d'après-match, Architect est revenu sur cette action. Il a expliqué qu'à l'origine, ce plan avait été imaginé pour Rascal afin d'utiliser le mur de Mei pour le faire monter. Mais finalement il s'est dit qu'il était capable d'utiliser l'ultime de Bastion pour se propulser lui même vers le plafond.

Publicité

Une action complètement improvisée donc, comme le commente Rascal, "c'était une décision spontanée, ce n'était pas prévu".

Publicité

Reste qu'Architect, en plus d'être entré dans l'histoire de l'Overwatch League en remportant avec brio la Grande Finale devrait inspirer dans les jours à venir des milliers de Bastion. Après tout, qui ne rêve pas avec Bastion de faire pleuvoir les roquettes et les dégâts tout comme Pharah ?

En attendant les SF Shock pourront tranquillement profiter de leur victoire avant la reprise de la pré-saison. Le temps sans doute de s'habituer au changement de meta à venir...