Overwatch

Une joueuse professionnelle d'Overwatch était en réalité... un homme

par Nathan Farge

Partager


Aux États-Unis, une joueuse professionnelle de la ligue Contenders d'Overwatch a quitté son équipe car c'était en réalité un homme.

Overwatch a pris ses marques en 2018 avec une très bonne première saison d'Overwatch League, et compte bien revenir encore plus fort en 2019 avec une nouvelle ligue et de nouvelles équipes comme l'équipe de Paris Eternal par exemple.

Mais récemment, c'est une autre histoire qui a bousculé la scène nord-américaine. Tout commence par le recrutement de "Ellie" dans l'équipe Second Wind qui évolue en Contenders NA, la ligue professionnelle régionale juste en dessous de l'OWL.

Publicité

Dès l'annonce de l'arrivée de la joueuse dans l'équipe, des internautes se sont posés des questions du fait que son identité, nom et prénom, n'était pas dévoilée contrairement au reste de l'équipe. De plus la joueuse n'avait aucun antécédent compétitif mais a très rapidement intégré le top 10 des joueurs DPS.

Des joueurs comme Daniel ‘Dafran’ Francesca, DPS chez Atlanta Reign, ont alors émis l'hypothèse que la personne qui parlait n'était pas la même que celle qui jouait et qu'il s'agissait en réalité d'un homme derrière le profil d'Ellie.

Suite à ces accusations, la structure a déclaré que la joueuse avait décidé de quitter la structure. Peu de temps après, Rob Breslau a confirmé la rumeur : Ellie n'était pas celle qui jouait.

Publicité


- Ellie a déclaré dans des messages privés à ses coéquipières au cours de la dernière heure qu'elle ne jouait pas, qu'elle était une fille de 17 ans pas "bonne" sur Overwatch. Aucun joueur / Membre de Second Wind ne savait.
- Blizzard organise actuellement une réunion avec les joueurs / membres de Second Wind.

Dans un stream, Aspen, une streameuse de Cloud9, a révélé la vérité concernant Ellie ainsi que l’identité de la personne qui jouait à sa place, confirmant donc les dires de Rob. Comme elle le dit : "Ellie, is not Ellie. [...] Ellie is Punisher"

Publicité

Elle explique également que cela était une sorte "d'expérience sociale" menée par Punisher mais que le joueur ne s'attendait pas que cela prenne autant d'ampleur.

Punisher ne s'est toujours pas exprimé, mais on peut s'attendre à qu'il le fasse sous peu. En attendant, Ellie continue à faire beaucoup de bruit outre-Atlantique.

Quoi qu'il en soit, on espère que cela n'impactera pas trop la scène Overwatch en 2019, surtout que le jeu a été sacré, entre autres, meilleur jeu e-sport de l'année 2018 aux Esports Awards.

Publicité