Overwatch

6 fonctionnalités dont Overwatch 2 a besoin pour faire un carton

par Cyril Pomathiod
Blizzard

Partager


Overwatch 2 a été officiellement annoncé à la Blizzcon 2019, et la communauté espère voir quelques changements majeurs mis en place par rapport au premier opus.

Lors de la révélation d'Overwatch 2, Blizzard a confirmé les rumeurs concernant la très attendue campagne scénarisée, les nouveaux héros ainsi qu'un nouveau mode de jeu PvP nommé Push.

La question que l'on est en droit de se poser, c'est si tout ce nouveau contenu suffira à faire d'Overwatch 2 un mastodonte des jeux vidéo en ligne, ou si le shooter de Blizzard perdra à nouveau en popularité au fil des mois, dès lors que la hype de son lancement s'estompera.

S'il est pour l'instant impossible de répondre à cette question, nous pouvons déjà nous projeter dans l'avenir et anticiper les fonctionnalité qui devraient figurer dans le jeu afin qu'il puisse durer dans le temps. En effet, la communauté communique maintenant depuis des années sur les problèmes d'Overwatch, et nous ne pouvons qu'espérer que ce second opus sera l'occasion de trouver les solutions aux défauts du jeu.

Publicité

Voici 6 fonctionnalités que, selon-nous, Blizzard devrait implémenter à Overwatch 2 pour ressouder sa communauté et la maintenir sur le long terme.

Les parties classées par équipe

Overwatch a été pensé comme un jeu d'équipe, demandant des stratégies élaborées, une entraide permanente et une synergie impeccable. Du moins, c'est ce qu'on voit en parties compétitives de haut niveau, mais rarement dans nos parties classées.

Publicité

Depuis très longtemps, la communauté demande une file classée pour les équipes complètes (de 6 joueurs donc), qui n'interdirait pas deux joueurs de rang solo trop éloigné de jouer ensemble, et qui permettrait à l'équipe dans son ensemble d'avoir une cote distincte du rang solo.

Cela permettrait à n'importe qui de jouer 5 amis et de vivre une expérience beaucoup plus proche de ce qu'est Overwatch "tel qu'il a été pensé" : un jeu d'équipe !

Si Blizzard a tenté de s'approcher de ce but en instaurant notamment la sélection des rôles qui empêche les joueurs en parties classées de se jeter sur les personnages de dégâts pour finir avec une composition biscornue, on est encore loin des attentes de la communauté.

Publicité

Une sélection de map

Demandez à n'importe quel joueur d'Overwatch le mode de jeu qu'il déteste le plus, et il va probablement vous répondre Assaut, aussi connu sous le nom de 2CP.

Il s'agit du mode qui demande le plus de coordination afin de mener à bien une attaque afin de gagner proprement un teamfight permettant de capturer le point... 2 fois en une seule map. De plus, les deux cartes les moins aimées de la communauté - à savoir Paris et Colonie Lunaire Horizon - sont des cartes d'Assaut.

Aperçu de la carte Paris dans Overwatch
Blizzard
Parsi : sans doute la map la plus détestée de la communauté ?

En donnant la possibilité aux joueurs de choisir la carte sur laquelle ils veulent jouer, Blizzard s'assure qu'une bonne partie des 12 combattants seront satisfaits de la carte sur laquelle ils atterrissent. Il existe de nombreuses façon de laisser aux joueurs le choix de la map tout en conservant une certaine variété dans les cartes jouées.

Publicité

L'une des méthodes les plus répandues, c'est simplement de proposer deux ou trois maps au début d'une partie,  les joueurs votent pour celle qu'ils préfèrent et la partie se lance sur la map qui a reçu le plus de voix.

Un mode tournoi

En addition des parties classées par équipe, beaucoup de joueurs aimeraient voir Blizzard introduire des tournois hebdomadaires sur Overwatch, qui permettraient aux teams les plus motivées de s'affronter dans un cadre plus exaltant que la file classée, avec un réel enjeu à la clé : la gloire, et pourquoi pas quelques récompenses !

Encore une fois, l'objectif d'une telle fonctionnalité serait de refermer le gap considérable entre ce qu'est Overwatch sous sa forme e-sport et notamment à l'Overwatch League, et ce qu'est Overwatch pour le commun des mortel, et les 99% des joueurs qui se connectent simplement le soir en rentrant des cours ou du boulot et qui ressentent ce besoin d'un jeu compétitif d'équipe et de l'adrénaline qui devrait l'accompagner.

Publicité

Cela pourrait de plus introduire plus de joueurs à l'environnement compétitif d'Overwatch, joueurs qui pourraient par la suite s'intéresser au circuit professionnel du jeu et consommer des contenus comme l'Overwatch League : que du bon pour Blizzard !

Un matchmaking cross-plateformes

Cela fait un moment que Blizzard explore ses options afin de permettre aux joueurs des différentes plateformes de jouer entre eux. En effet, les joueurs Switch, PC, PS4 et xBox auraient tout à gagner à être réunis, afin qu'Overwatch redevienne enfin une communauté et pas des communautés.

Nintendo Switch avec Overwatch de lancé
Blizzard
Overwatch est récemment sorti sur Nintendo Switch

Cela demanderait néanmoins beaucoup d'attention quant à l'égalité des chances entre les joueurs utilisant différents périphériques. Mais même si les joueurs clavier sont trop avantagés sur les autres, par exemple, laisser l'opportunité aux joueurs avec différents supports de s'amuser ensemble - même hors des files classées - serait un bon début.

Des statistiques détaillées

L'une des plus grandes difficultés pour un joueur Overwatch qui souhaite s'améliorer, c'est justement de savoir ce qu'il doit améliorer.

En effet, le jeu est tristement pauvre en informations concernant les performances en jeu de ses joueurs. Les quelques statistiques avancées en fin de partie sont bien loin d'être suffisantes pour permettre aux joueurs de pointer du doigt des points à améliorer.

Vous jouez support et votre mauvis positionnement vous rend particulièrement vulnérable aux flankers ? À moins d'aller vous-même regarder vos replays pour vous en rendre compte, aucune statistique ne vous le dira. Votre pourcentage de headshots est anormalement bas avec McCree ? Aucune statistique en jeu ne vous incitera à aller entraîner un peu votre visée.

En résumé, très peu de statistiques sont accessibles, et s'améliorer dans ces conditions est autrement plus difficiles, puisque savoir quoi améliorer n'est déjà pas une évidence.

La possibilité de ban des Héros

Cette fonctionnalité est sans aucun doute la plus controversée de parmi celles que nous vous présentons, et ce débat permanent quant à l'intérêt d'un système de ban de Héros est discuté depuis les débuts d'Overwatch.

En effet, la phase de ban est un grand classique de tous les jeux s'apparentant de près ou de loin à un MOBA, et Overwatch fait incontestablement partie des jeux dans lesquels une telle fonctionnalité ferait sens. Ajouter un ou des bans pourrait énormément étendre l'éventail stratégique d'Overwatch en permettant aux équipes d'éliminer d'entrée de jeu un personnage qui rend caduque une stratégie précise.

D'un autre côté, Overwatch est aujourd'hui loin de proposer autant de personnages qu'un League of Legends ou un Dota 2, et beaucoup de joueur jouent peu de personnages... parfois trop peu pour qu'un système de ban ne les handicape pas drastiquement.

Mei se fait bannir dans Overwatch
Blizzard
Un système de ban permettrait de faire émerger de nouvelles compositions en éliminant les contres

Avec l'arrivée de nouveaux héros au fil des années, et sans doute plusieurs d'entre eux à la sortie d'Overwatch 2, il se pourrait que le moment tombe à pique pour introduire ce fameux système de ban.$

Évidement, une telle mesure demanderait énormément de tests : combien de Héros bannir ? qui bannit les Héros ? Faut-il limiter les bans à un Héros par rôle ? Beaucoup de question seraient à réfléchir afin de proposer un système fonctionnel et apportant de la richesses au jeu.