Rainbow Six | 5 jours

beGenius : « Nous déplorons le comportement des administrateurs ESL »

La structure beGenius a réagi par rapport à leur disqualification de Pro League suite aux accusations de triche de la part d’ESL visant leur joueur Shaiiko.

Pour rappel, le couperet est tombé ce mercredi 11 octobre : les beGenius ont été exclus de la Pro League et Shaiiko suspendu de toute compétition officielle pendant deux ans. Pour cause, une plainte déposée par les doubles champions du monde en titre, les Allemands de Penta suite au match qui opposait les deux équipes, remporté par Penta 2-1.

Si la plupart des accusations formulés par Penta n’ont pas été retenues, ESL a bel et bien confirmé celle qui concernait l’utilisation d’une macro par Shaiiko. Une macro est un système intégré à certains claviers et souris gamer et qui permet de simuler automatiquement une séquence de touches en appuyant sur un seul bouton. Dans un FPS cela permet par exemple de réduire fortement le recul d’une arme automatique en faisant en sorte de tirer seulement la première balle à répétition et très rapidement, ou encore de donner l’impression qu’une arme au coup par coup est automatique en tirant bien plus rapidement qu’il est normalement possible.

Dans ce cas, c’est une répétition de la touche « 4 » à très, trop, grande vitesse qui a mis la puce à l’oreille des administrateurs ESL par l’intermédiaire de leur logiciel anti-triche MOSS. Cela n’a pas manqué de lancer une grosse controverse sur les réseaux sociaux entre ceux qui se sont réjouis de la sanction infligée à Shaiiko qui avait déjà semé le doute auparavant alors que d’autres ont pointé du doigt les preuves très fragiles mises à disposition par ESL.

Au lendemain de l’affaire qui a donc réduit à néant les espoirs de l’ensemble de l’équipe beGeniuses qui apparaissait comme la meilleure chance française en Pro League et la perte d’un de leur joueur phare depuis plusieurs mois, la structure a donc réagi, déplorant « très fermement le comportement des administrateurs ESL ».


Publicité

Selon la structure et de son communiqué officiel rédigé sur Twitlonger, le problème vient de la façon qu’a eu ESL de gérer la situation.

 » La structure était au courant du protest mais en moins de 2 heures nous avons dû faire face au résultat du protest et à l’annonce officielle de notre disqualification. L’ESL ne nous a pas laissé le temps de les contacter pour disposer de plus d’informations et surtout pour étudier le peu d’arguments qu’ils nous ont transmis à propos du protest. »

beGenius ne prend par contre pas position à propos de la triche de son joueur. Elle compte cependant faire autant que possible la lumière sur cette affaire en effectuant « tous les tests possibles pour mettre en évidence la fragilité de cette preuve ». Mais la structure ne défendra pas pour autant l’indéfendable et « dans le cas où la structure parviendrait à la même conclusion que ESL, nous nous plierons immédiatement aux sanctions imposées sans plus remettre en cause leur bien fondé« .

Pour ce qui est de l’avenir, les beGenius vont devoir trouver un remplaçant à Shaiiko pour la 6 Cup à la Paris Games Week du 1er au 5 novembre, car même si la sanction a été imposée par ESL, Ubisoft a décidé de s’aligner dessus et donc de suspendre également le joueur de toutes les compétitions affiliées pendant 2 ans.

En Pro League, ce sont les Millenium qui ont été repêchés pour remplacer beGenius et qui vont donc pouvoir prendre leur revanche contre Ares eSport avec à la clé une place en Playoffs de la S3.

Nous avons contacté ESL par rapport à cette affaire, mais ils n’ont pas donné suite à nos demandes.



read more about:

Rainbow Six

Publicité

Contenu relatif
Autres articles
Charger plus
© 2017 Dexerto LTD | Rapporter un bug