Industrie | 1 semaine

Le gouvernement français souhaite faire avancer l’e-sport

Le développement de l’e-sport et sa croissance dans le monde ne s’arrête plus, et le gouvernement français a choisi de suivre le mouvement.

Ce vendredi 5 janvier 2018 est un jour à marquer d’une pierre blanche, pour la première fois en France, le gouvernement délivre à trois sociétés françaises les agréments pour employer des joueurs professionnels de jeux vidéo.

Ces « agréments » sont destinés à permettre aux organisations qui les possèdent d’utiliser les contrats de travail créés spécialement pour les e-sportifs professionnels, contrats mis en place par la loi du 7 octobre 2016 dans l’optique d’une France axée sur le numérique.

Cette loi avait d’ailleurs permis de mettre en place un statut légal pour les compétitions d’e-sport à proprement parler.

L’attribution de ces agréments demande de répondre aux critères fixés par le décret du 9 mai 2017 qui fait référence au statut des joueurs professionnels salariés de jeux vidéo compétitifs. Selon la Direction Générale des Entreprises, les trois organisations ayant obtenu à ce jour les agréments remplissent toutes les conditions.


Advertisement

Les trois structures concernées sont LDLC Event, Gamers Origin et l’Olympique Lyonnais, trois organisations qui disposent effectivement de moyens « organisationnels, financiers et matériels » pour assurer de bonnes conditions d’entraînement adaptées aux besoins, et à « l’épanouissement professionnel » des joueurs.

C’est une manière de montrer tout le soutient à l’industrie de l’e-sport en France, et cela montre également tout l’intérêt pour le gouvernement français  de parier sur l’économie du sport électronique.

Le mot d’ordre sur le sujet est d’encourager cette nouvelle pratique tout en créant un cadre réglementaire adapté aux besoins de la discipline « Le Gouvernement espère, par son action, permettre à la France, où la culture de l’e-sport est profondément ancrée depuis les premières compétitions amateur, de prendre une place de premier plan dans le monde. »


Publicité

On pourrait voir plusieurs autres organisations obtenir ces autorisations, on pense notamment à l’une des plus grosses structures françaises à l’heure actuelle, la Team Vitality.

source : AFJV

 



read more about:

Industrie

Publicité

Autres articles
Charger plus
© 2018 Dexerto LTD | Rapporter un bug