Infinite Warfare | 3 jours

Le CoD Championship c’est fini pour Supremacy et Vitality

Crédits photos : Jérémy Pichard


Cinq joueurs français éliminés en même temps du Call of Duty Championship, c’est cruel mais logique tant les Luminosity et Rise ont été supérieurs.

En arrivant dans ce deuxième et dernier jour de poules du CoD Championship, il restait une chance infime de qualification pour nos cinq joueurs français, les quatre Supremacy et Wailers pour Vitality. La victoire était pour cela impérative, respectivement contre Rise Nation et Luminosity.


Publicité

Mais si ces deux équipes américaines qui ont participé aux deux saisons de CWL Global Pro League font partie des meilleures au monde, ce n’est pas pour rien.

Paradoxalement vu leur défaite contre Supremacy hier, c’est peut-être les Vitality qui nourriront le plus de regrets ce soir. Wailers et les siens n’ont en effet pas du tout démérité pendant ces deux jours. Après deux défaites serrées hier contre Rise puis Supremacy, on a bien cru qu’ils allaient enfin créer l’exploit contre Luminosity aujourd’hui.

Les choses avaient ainsi bien commencé dans le premier HP où les Vitality ont été réellement tout proches de l’emporter. Mais c’était sans compter les gros derniers points de Luminosity qui s’imposent finalement. Sur la SnD, les Vitality ont cette fois concrétisé leur domination pour l’emporter et revenir à égalité dans le match.

L’Uplink aussi aura été assez serré, mais une fois de plus les Luminosity ont fait le nécessaire pour repasser devant. Scénario semblable une fois de plus sur le second HP. Malgré trois maps serrées, les Vitality sont donc forcés de s’incliner pour la troisième fois en trois matchs. Un bilan final qui ne reflète pas du tout les très bonnes choses que nous ont montré les quatre joueurs. Nul doute qu’avec un meilleur seed en assurant mieux leur Last Chance Qualifier de Londres ils auraient pu faire mieux.


Publicité

Côté Supremacy, ce fut bien plus compliqué contre Rise Nation. Le premier HP a ainsi failli tourner à la catastrophe quand nos Français ont été menés 200 à 25. Ils ont finalement réussi à limiter la casse en rattrapant une partie de leur retard, mais c’était trop tard pour sauver la map.

Sur la SnD, les Supremacy ont eu l’occasion de s’imposer en menant 5-4, mais une nouvelle fois, ils ont laissé leur adversaire remonter et leur prendre la victoire, une situation qui se sera produite bien trop souvent ces deux jours de compétition. Enfin, les Rise ont assuré le coup en Uplink, réalisant une bonne seconde période pour mettre un terme à ce match 3-0.

Les deux équipes sont donc éliminées du Call of Duty Championship 2017. Les Supremacy terminent troisièmes du groupe D à la faveur de leur victoire contre Vitality qui terminent quatrièmes.

De leur côté, les eRa Eternity de Zayrox sortent eux aussi de la compétition en terminant derniers du groupe E. A la fin du deuxième jour et au moment d’entamer le bracket, il n’y a donc plus de représentant français en lice.



read more about:

CoD Champ, Infinite Warfare

Publicité

Contenu relatif
Ailleurs sur le web
Autres articles
Charger plus
© 2017 Dexerto LTD | Rapporter un bug