Infinite Warfare | 2 mois

5 choses à retenir du Jour 2 au CoD Championship


Ce deuxième jour du CoD Championship a vu la fin de la phase de poules avec l’élimination de 16 équipes alors que les 16 autres avancent vers le Bracket.

Tristes ou héroïques, la plupart des choses à retenir en ce deuxième jour se concentrent autour des équipes européennes tentant de valider leur spot dans la phase de bracket de la compétition.

Les Mindfreak Black s’en sortent.

Avant le début de ce Call of Duty Championship, une équipe Mindfreak était attendue dans le Bracket. Mais personne n’avait prévu que ce serait celle-ci. En effet, les Mindfreak Black, considérés comme l’une des équipes les plus faibles du tournoi sur le papier, ont réussi à passer la phase de poules alors que leurs aînés de Mindfreak peuvent maintenant rentrer à la maison.

Après leur victoire lors du premier jour contre Projekt Evil, la porte était ouverte pour les Australiens avec la possibilité de prendre la deuxième place du groupe. Leur match contre Elevate devait décider de leur destin dans la compétition.

C’est finalement Mindfreak Black qui a remporté ce match couperet, menant rapidement 2-0 avant que les Elevate ne répondent avec une victoire dans l’Uplink. Le second HP a vu les Australiens commencer fort également, mais c’est finalement sur un forfait des Elevate à cause de problèmes de manette qui leur a permis de remporter la map et le match.

Pour une équipe avec une expérience internationale aussi limitée, atteindre le top 16 du Call of Duty Championship devrait être un souvenir inoubliable, surtout qu’ils sont les seuls représentants d’une région qui se bat depuis de nombreuses années pour gagner sa place parmi les Grands.

Mais l’aventure de Mindfreak Black est maintenant compromise étant donné qu’ils vont rencontrer OpTic Gaming dès le premier tour du winner bracket. Vu l’état de forme actuel du Green Wall on voit mal comment ils pourraient s’en sortir. Ils entreront toutefois dans ce match sans n’avoir rien à perdre et tout à gagner.

Rêves brisés pour Red Reserve

les Red Reserve étaient arrivés dans ce CoD Championship avec de grands espoirs et attentes. Depuis le retour de Rhys ‘Rated’ Price dans l’équipe, elle avait l’air très soide, prenant par exemple un top 8 lors de leur premier événement, la MLG CWL Anaheim.

Les mêmes espoirs étaient mis en eux avant la CWL Global Pro League S2, malgré leur groupe compliqué. Mais même si les Red Reserve s’en étaient sortis avec les honneurs, remportant même un match contre eUnited, ils avaient manqué leur place en Playoffs à cause de leur face à face contre Splyce, même s’ils avaient une meilleure différence de maps.

L’équipe souhaitait donc rééquilibrer la balance lors du Call of Duty Championship pour prouver qu’ils avaient parfaitement leur place parmi l’élite. Malheureusement, non seulement ont-ils été incapables de le faire, mais leur élimination a suivi exactement le même scénario que lors de la S2.

Après avoir remporté une victoire facile contre eRa Eternity, le second jour des Red Reserve a commencé de façon catastrophique avec une défaite contre une équipe venant du Last Chance Qualifier NA, Allegiance, notamment à cause des trois modes à respawn qu’ils leur ont concédé.

Cette défaite a mis une pression énorme sur les épaules de Red Reserve, obligés de gagner minimum 3-1 contre FaZe Clan pour se qualifier. Après avoir perdu le premier HP, ils ont été héroïques en SnD et en Uplink pour préserver l’espoir, mais les FaZe ayant remporté le second HP aussi, tout s’est effondré. Les Red ont tout de même réussi à remporter le match, pour l’honneur, 3-2. Une victoire des plus amère puisqu’elle ne leur permettra pas de voir la suite de la compétition.

Evil Geniuses s’effondre.


Publicité

Pendant la plupart de la saison, les Evil Geniuses furent l’une des équipes les plus régulières au monde. Même s’ils n’ont jamais été en course pour remporter un tournoi, ils ont toujours battu les équipes les plus faibles et perdu contre l’élite. Ils se sont placés exactement top 8 à tous les événements, sauf un, une performance impressionnante.

Mais le remplacement de Jeremy ‘StuDyy’ Astacio par Chris ‘Parasite’ Duarte semble avoir mis fin à cette régularité. Sur le court terme, l’équipe fut récompensée par le meilleur classement de leur saison, un top 6 à la MLG CWL Anaheim, mais depuis ils n’ont plus connu la même chance.

L’équipe a ainsi manqué une place aux Playoffs de la CWL Global Pro League S2 à l’avantage de Fnatic. Le Call of Duty Championship offrait la chance aux Evil Geniuses de prendre leur revanche, mais ils en ont été incapables et, une fois de plus, les Fnatic ont contribué à leur élimination dans un tournoi majeur.

Pour ajouter à leur humiliation, l’autre équipe à se qualifier dans leur groupe fut les Str8 Rippin, l’équipe qu’a rejoint StuDyy après son départ. Une fin malheureuse pour une très bonne saison de la part de l’équipe américaine.

Les Splyce continuent à inquiéter.

Il y a quelques mois, les Splyce étaient couronnés en tant que meilleure équipe du monde. Aux yeux de la majorité des gens, ce titre ne pouvait que leur être contesté par les Luminosity. Ils avaient marqué l’Histoire en devenant la première équipe européenne à gagner un tournoi sur le sol nord-américain, puis en se qualifiant pour la Grande Finale de l’événement suivant, la MLG CWL Anaheim.

Mais lors de la S2 de la CWL Global Pro League, l’équipe semblait avoir changé. Trei ‘Zer0’ Morris, qui avait été l’architecte du succès lors de la S1 était soudain devenu le maillon faible de l’équipe. Malgré leur qualification à l’arrachée pour les Playoffs, ils finirent sans y gagner le moindre match.

Cela pouvait alors relever de l’accident de parcours. Toutes les meilleures équipes sont passées par un moment faible cette saison. Mais cela n’a pas manqué d’inquiété, les Playoffs se déroulant 10 jours seulement avant le début du CoD Championship.

Pour regagner de la confiance, il aurait fallu que les Splyce reviennent à leur meilleur niveau dès les poules du Call of Duty Championship, mais cela n’a pas vraiment été le cas jusque là. Ils ont été poussés en Game 5 par la Team Kaliber le premier jour et battus par le second seed du groupe G, Ghost Gaming, le second jour.


Publicité

Les Splyce sont toutefois qualifiés pour le Bracket de la compétition, ce qui veut dire qu’ils ont encore la possibilité de se reprendre et de retrouver leur forme. Mais il ne leur reste plus beaucoup de temps et ils n’auront plus le droit à l’erreur. De plus, ils affrontent dès le premier tour une impressionnante équipe d’Enigma6.

Les Fnatic continuent à impressionner.

Tout comme Splyce, les Fnatic sont une équipe Européenne dont le parcours semble suivre la tendance qui avait été la leur lors de la CWL Global Pro League S2. Mais pour eux, c’est beaucoup plus encourageant.

S’étant formés comme une équipe outsider au début de l’année, sous la coupe de Thomas ‘Tommey’ Trewen, les Fnatic ont réussi à faire leur trou, se qualifiant pour la CWL Global Pro League et se battant ensuite pour connaître le succès.

Mais alors que la saison avançait, les Fnatic ont semblé stagner, atteignant peut-être les limites de leur potentiel, déjà énorme vu la composition de l’équipe faite, mis à part Tommey, de joueurs qui n’avaient jamais vraiment prouvé sur la scène.

C’est toutefois à la CWL Global Pro League S2 qu’ils ont trouvé un second souffle, terminant sur un magnifique top 6 lors des Playoffs, éliminés par Enigma6.

Ils ont ensuite confirmé lors de la phase de poules du CoD Championship. Non seulement ils ont réussi à battre Evil Geniuses pour s’assurer une place dans le bracket, mais ils ont également réussi à prendre la première place en battant les Str8 Rippin qui faisaient figure d’épouvantail dans ce groupe.

Les Fnatic sont donc l’une des seulement quatre équipes européennes présentes dans le bracket de la compétition à 1,5 million $. Ils représentent peut-être un des plus grands espoirs de l’Europe. Vu leur forme actuelle, ils devraient en tous cas être capables de passer le premier round contre la Team Allegiance.

 



read more about:

CoD Champ, Infinite Warfare

Publicité

Contenu relatif
Autres articles
Charger plus
© 2017 Dexerto LTD | Rapporter un bug