Legends of Runeterra

5 conseils pour bien débuter sur Legends of Runeterra

Publié le: 16/Nov/2019 18:23

by Cyril Pomathiod

Partager


La seconde phase de test de Legends of Runeterra est ouverte. Si vous avec eu la chance d’obtenir un accès, voici 5 conseils qui vous aideront à éviter les erreurs communes.

Vous avez enfin mis la main sur un précieux accès à Legends of Runeterra ? Vous êtes prêts à vous précipiter en jeu et à enchaîner les parties ? Avant ça, nous vous conseillons de jeter un coup d’œil à ces 5 conseils très simples qui pourront vous éviter des défaites bêtes.

Publicité

Puisque le jeu est encore très récent, on peut en effet voir beaucoup de joueurs répéter encore et encore les mêmes erreurs sans même s’en rendre compte. Ces quelques lignes devraient vous permettre de progresser un peu plus vite.

Lire attentivement les mots clés de vos cartes

Les mots clés sont des capacités spécifiques d’une carte, qui sont suffisamment courants pour être représentés sous la forme d’un icône et d’un mot plutôt que d’une description complète. Le mot clé Régénération par exemple indique que la carte en question (champion ou adepte) récupérera tous ses points de vie au début de chaque round.

Publicité

Si vous apprendrez à identifier et à reconnaître rapidement les mots clés au fil des parties, certains disposent d’une petite subtilité à laquelle beaucoup de débutants ne pensent pas. Cette erreur provient d’une confusion entre les termes Attaque et Frappe. En effet, Frappe désigne le fait que l’unité en question inflige ses dégâts à un adversaire (champion, adepte ou nexus). Attaque indique par contre clairement que l’unité doit être au combat durant votre round d’attaque pour que l’effet s’applique.

Cette confusion s’applique particulièrement au mot clé Frappe Rapide qui indique : « Lorsque l’unité attaque, elle frappe avant son bloqueur ».

Publicité

Riot GamesOn a tous tenté d’utiliser la Frappe Rapide en défense 🙁

Exemple : Vous êtes en round d’attaque et votre Prodige de l’Académie est bloquée par une créature 1/1. La prodige frappera la première grâce à Frappe Rapide, tuant ainsi la 1/1 qui ne pourra pas frapper en retour. Si, au contraire, vous êtes en round de défense, et la 1/1 attaque. Vous devez réfléchir à deux fois avant de bloquer avec votre Prodige de l’Académie. En défense, la Frappe Rapide ne s’active pas, et les deux adeptes frapperaient donc en même temps, s’entre-tuant dans ce cas précis.

Les mots clés Challenger, Redoutable ou encore Surpuissance ne fonctionnent eux aussi que pendant le round d’attaque. Prenez donc le temps de vérifier si vous avez un doute !

Publicité

Bien choisir quand préparer votre attaque

Durant votre round d’attaque, vous êtes libres de choisir le moment idéal pour passer à l’offensive. Vous n’êtes pas obligés de jouer des cartes avant la phase de combat, ni de dépenser des points de mana. Mais pourquoi vouloir attaquer avant d’avoir joué son tour ?

Parceque votre adversaire non plus ne pourra pas jouer ses cartes si vous enclenchez la phase d’attaque. En effet, à l’exception des sorts rapides et instantanés, il est impossible de jouer des cartes pendant la phase de combat.

Publicité

Si vous avez l’avantage sur le plateau de jeu au début d’un round d’attaque, vous avez donc souvent intérêt à attaquer avant que l’adversaire n’ait le temps de jouer et de bâtir ses défenses. La phase de combat ne met aucunement fin au tour, et vous aurez donc tout le loisir de jouer de nouvelles cartes après avoir attaqué.

Lire aussi – Toutes les cartes de Legends of Runeterra sans payer, c’est possible ?

Comprendre les différents types de sorts

Les sorts aussi disposent de leurs mots clés, et ceux-ci ne sont pas forcément évidents à appréhender lorsqu’on commence le jeu? Passons donc en revue les 3 types de sorts :

Riot GamesApprenez quand vous pouvez jouer tel ou tel sort pour optimiser vos tours
  • Les sorts instantanés peuvent se lancer lorsque c’est à votre tour d’agir ou en réponse à une action de votre adversaire. Leur effet se déclenche immédiatement, sans que l’ennemi ne puisse apporter une réponse.
  • Les sorts rapides peuvent se lancer lorsque c’est à votre tour d’agir ou en réponse à une action de votre adversaire. Une fois le sort lancé, son effet apparaît dans un petit cercle au milieu du plateau de jeu et l’ennemi a la possibilité de réagir en lançant un sort rapide ou instantané. Si l’ennemi lance à son tour un sort rapide, c’est à vous de proposer une réponse… et ainsi de suite jusqu’à ce que plus personne n’ajoute de cartes à la « pile ». La pile désigne justement cette succession de sorts affichée au centre de l’écran. Lorsque les joueurs finissent d’y ajouter des cartes, l’effet des sorts se déclenche un à un, de la gauche vers la droite.
  • Les sorts lents peuvent se lancer uniquement lorsque c’est à votre tour d’agir. Il ne peuvent donc pas être utilisés en réponse à un autre sort, mais des sorts rapides et instantanés peuvent quant à eux être utilisés en réponse à un sort lent.

Les sorts lents ont tendance à être très puissants, mais peu flexibles dans leur utilisation. les sorts rapides et instantanés quant à eux permettent de surprendre l’adversaire, en modifiant les caractéristiques d’une unité juste avant que les dégâts d’une attaque soient assignés, par exemple.

Attention à la limite de cartes dans la main et sur le terrain

Dans Legends of Runeterra, la limite de cartes en main est de 10, et la limite d’unités sur le terrain est de 6. Au delà de ces limites, toute carte piochée ou ajoutée sur le terrain d’une quelconque façon est immédiatement détruite.

Si la mécanique des 10 cartes maximum en main est très commune, la place limitée sur le terrain peut s’avérer très contraignante dans LoR. En effet, on peut rapidement se trouver dans des situations inconfortables où, après un début de partie agressif, on se retrouve avec beaucoup d’unités faibles sur le terrain, et plus assez de place pour jouer des unités plus puissantes. Puisque c’est l’adversaire qui choisit qui il bloque, on peut donc s’empêtrer dans une situation où il est difficile de libérer de l’espace.

De la même manière, faites très attention aux unités disposant d’effets invoquant d’autres unités. Pensez toujours à compter vos emplacements disponibles pour ne pas détruire bêtement des cartes importantes.

Ne pas oublier les gemmes

Les gemmes, c’est cette petite réserve située à droite de l’écran, en dessous du mana. Lorsque vous terminez un round sans utiliser tout votre mana, ce dernier est conservé dans les gemmes.

Les gemmes peuvent contenir un maximum de 3 points de mana et restent remplies tant que vous ne les utilisez pas. Elles ne se vident donc pas à chaque fin de round.

Riot GamesVous pouvez lancer un sort puissant jusqu’à 3 tours en avance si vous gérez bien vos gemmes

Cette mécanique, qu’on pourrait décrire comme une « banque de mana », permet de lancer des sorts. Si vous lancez un sort, ce dernier consommera vos gemmes avant de s’attaquer à votre mana.

Exemple : Vous ne jouez aucune carte au tour 1. Au tour 2, vous disposerez de 2 mana (+1 à chaque round) mais aussi d’une gemme. Cela vous permet de jouer un sort qui coûte 3 mana, ou un sort qui coûte 2 mana et un adepte qui coûte un mana par exemple. Par contre, vous ne pouvez pas lancer un adepte coûtant 3 mana, puisque les gemmes ne peuvent être utilisées que pour le lancement des sorts.

Lire aussi – Legends of Runeterra dévoile son mode draft : Expéditions

Contrairement à la majorité des jeux de cartes, il n’est pas grave de ne pas dépenser tout son mana dans Legends of Runeterra. Vous pouvez même choisir de joueur peu de cartes à un tour afin de vous assurer de pouvoir lancer un sort surpuissant très tôt dans la partie grâce à votre mana combiné à vos gemmes.