League of Legends

Riot travaillerait sur un système de surveillance "anti-addiction" pour League of Legends

by Isabelle Thierens
Riot Games

Partager


Selon un rapport du LA Times, les autorités chinoises ont mis la pression à la société mère de Riot Games, Tencent, pour qu'elle demande aux développeurs de créer un système de surveillance régional dans League of Legends.

Le marché chinois est l'un des plus grands marchés du jeu vidéo, mais c'est également le plus censuré et réglementé.Les sociétés de l'industrie du jeu vidéo présentes en Chine ont répondu aux exigences du gouvernement chinois en ce qui concerne le suivi et la limitation du nombre d'heures consacrées aux jeux vidéos par les jeunes joueurs.

Epic Games, par exemple, a déjà mis en place un système de suivi couplé à une méthode de vérification d'identité pour atteindre ce type d'objectif.

Riot Games
Riot Games

Selon LA Times, le gouvernement chinois travaille a endiguer la "dépendance au jeu vidéo" des jeunes joueurs chinois qui ont moins de 18 ans. Ils les forcent à arrêter de jouer après une limite de 2 heures sous peine de recevoir des pénalités en jeu voire un bannissement.

League of Legends étant l'un des jeux les plus populaires en Chine, Tencent a été mis sous pression afin de mettre au point un outil de surveillance.

Publicité

Il y a quelque temps Riot Games a déclaré au Times :

"Nos ingénieurs principaux, basés en Californie, connaissent toutes les fonctionnalités que nous créons pour" League of Legends. Nous développons en collaboration des fonctionnalités spécifiques à un marché, avec des représentants de nos équipes d'ingénierie du monde entier."

Le Times aurait mis la main sur des documents internes des développeurs de League of Legends qui montrent que Tencent demande une «mise à niveau du système anti-addiction» pour la version chinoise du MOBA.

Selon les documents internes qu'aurait déniché le Times, Riot envisagerait de faire des avertissements anti-addiction au cours des parties quand les joueurs dépassent les 2 heures de jeu, mais aussi de ne pas autoriser les joueurs à jouer la nuit.

Publicité

Des pop-up pourraient apparaître pour les joueurs leur indiquant quand il est temps d'arrêter de jouer.

La prochaine pourrait être l'implémentation de cette limite avec le système de crédit social déjà présent en Chine afin de sanctionner les chinois qui jouent trop aux jeux vidéo.

On ignore si de telles fonctionnalités sont envisagées pour d'autres régions.

Publicité