Fortnite Apex FIFA Call of Duty Autres Jeux E-Sport Divertissement Dexerto TV Films/Séries Contact
 
League of Legends • 10/10/19

Riot répond à la prétendue censure de Hong Kong durant les Worlds

Riot répond à la prétendue censure de Hong Kong durant les Worlds
HKA | Riot Games

Les fans de League of Legends accusent Riot Games d'avoir censuré les Worlds 2019 suite aux manifestations en cours à Hong Kong. La société a depuis, publié une déclaration officielle dans le but de clarifier la situation.

Publicité

Le bannissement par Blizzard du joueur professionnel de HearthStone Chung "Blitzchung" Ng Wai pour ses propos soutenant le mouvement de protestation à Hong Kong le 8 octobre dernier a enflammé Internet et surtout les joueurs.

Alors que les très médiatisés Worlds 2019 ont débuté il y a quelques jours, les fans ont commencé à se demander si Riot Games (dont la société mère est le conglomérat chinois Tencent) n'avait pas auto-censuré ses commentateurs et leurs retransmission pour éviter de reproduire une telle situation.

Publicité

Pourquoi les fans ont-ils pensé que Riot avait censuré son émission ?

Au-delà des spéculations que l'on retrouve notamment sur les réseaux sociaux, rien n'indique que Riot ait censuré la diffusion des Worlds 2019 pour éviter toute mention de Hong Kong.

De leur côté, les fans ont souligné le fait que les casters utilisaient uniquement l'acronyme "HK" au lieu de Hong Kong pour parler de l'équipe Hong Kong Attitude. Argument supplémentaire, aucune membre de l'équipe n'a été interviewé après leur victoire face au club argentin Isurus Gaming (3 - 1), le 8 octobre.

Publicité

Peu après que ces spéculations aient commencé à prendre de l'ampleur sur Reddit, Ryan Rigney, Responsable de la communication pour League of Legends, a fait part d'une déclaration de Riot sur la manière dont ils ont parlé des Hong Kong Attitude lors du live.

"Nous voulons corriger une certaine confusion à propos de notre couverture de Hong Kong Attitude", peut-on lire dans le communiqué. "Comme vous pouvez le constater sur notre compte twitter officiel @lolesports, nous appelons indifféremment les équipes à la fois par leur nom complet et par leur abréviation "HKA" comme nous le faisons systématiquement avec toutes les équipes de notre écosystème."

Rigney a ensuite clarifié la position de Riot sur la question dans un tweet en réponse à la déclaration officielle.

"Pour rendre cela aussi explicite que possible, nous ne disons à personne d'éviter de dire "Hong Kong". Nous préférons que l'équipe soit désignée par son nom complet. Il y a eu une certaine confusion en interne et nous travaillons à la corriger."

Qu'en est-il du manque d'interviews ?

La déclaration semble répondre aux questions sur la raison pour laquelle les casters utilisaient "HK", mais ne revient pas sur le fait que l'équipe n'avait pas été interviewée après leur victoire mercredi.

Rod "Slasher" Breslau, reporter e-sports a ensuite demandé à Rigney si Riot préenregistrait les émissions et les interviews, notamment pour Hong Kong Attitude.

"La majorité de nos interviews sur n'importe quelle journée d'émission sont préenregistrées", a déclaré Rigney sur Twitter. "Parfois, nous le faisons lorsque nous voulons être attentifs au message que nous diffusons (comme dans ce cas). Parfois, c'est juste que c'est pratique."

Publicité

La controverse mise à part, les Worlds restent un championnat gigantesque et les fans du monde entier sont enthousiastes à l'idée de ce qui les attend avec cette cuvée 2019. La compétition a débuté le 2 octobre dernier et prendra fin avec le couronnement de la meilleure équipe du monde, le 12 novembre à Paris.

Publicité