League of Legends

Riot bannit l'ancien coach Griffin pour violence physique et morale

par Cyril Pomathiod
Riot Games

Partager


cvMax a coaché l'équipe LoL coréenne Griffin en 2019. Après une longue enquête, Riot Games l'a banni indéfiniment pour violence à l'encontre de ses joueurs.

Kim "cvMax" est un coach réputé en Corée, où il a entraîné la très talentueuse équipe Griffin de 2017 à 2019. Néanmoins, la communauté League of Legends a été surprise d'apprendre que le coach a été renvoyé de sa structure quelques semaines seulement avant le début des Worlds 2019.

En effet, cvMax aurait tendance à user de violence physique comme verbale à l'encontre de ses joueurs. C'est en tout cas la déduction qu'a fait Riot Games dans le processus d'une longue enquête entourant Griffin et les pratiques discutables de son management et de sa direction.

Publicité

Riot Games
Riot Games
Après avoir coaché Griffin 2 ans, cvMax devait disputer la LCK 2020 avec Kingzone Dragon X

Suite à ce constat, Riot Games a donc pris des mesures strictes à l'encontre de cvMax :

Publicité

"Nous avons annoncé le 29 Octobe que nous allions continuer à enquêter les suspicions et les rapports.

Pendant l'enquête, nous avons été informé que l'ancien head coach de Griffin Kim "cvMax" Dae-ho a pris des mesures violentes physiquement et verbalement durant son emploi chez Griffin. Suite à ce rapport, nous avons poussé l'enquête plus loin en nous basant sur les deux partis concernés par les déclarations du/des témoin(s), et nous avons pu identifier qu'il y a bien eu de la violence à l'encontre de certains joueurs.

Dans tous les cas, toute forme de violence est interdite en LCK. Spécialement en tant que head coach au sein de la ligue LCK, la violence ne peut pas être justifiée. Il a été identifié que la violence verbale à l'encontre des joueurs était à un niveau difficilement supportable pour un individu grâce à de multiples aveux et preuves, et par dessus tout, certaines victimes de violence étaient mineurs à l'époque des faits. Ce genre de comportement violent est interdit par la loi coréen, ou est contre la éthique comportementale générale. De ce fait, nous en avons conclus que le comportement de cvMax est une sérieuse atteinte aux règles de la LCK.

Publicité

Étant donné la gravité de ce comportement, nous imposons à cvMax une "suspension à durée indéterminée". Pendant cette suspension, nous précisions que cvMax ne pourra pas participer à quelconque événement e-sport organisé ou présenté par Riot Games, LCK inclue."

Si cvMax a été sévèrement puni pour son comportement, il n'est pas le seul. Le directeur de Griffin Cho Gyu-nam a lui aussi subi une suspension de ses activités dans l'e-sport géré par Riot Games. La raison principale évoquée est le transfert frauduleux du joueur Kanavi vers l'équipe chinoise JD Gaming.

Publicité

Le jeune joueur, pas encore majeur selon la loi coréenne, aurait été transferé avec un contrat illégal, stipulant par exemple une clause de 5 ans alors que le maximum légal en Corée est de 3 ans. La structure Griffin quant à elle est condamnée à verser une pénalité de 85 000$.

cvMax quant à lui se voit donc contraint d'abandonner ses projets liés à l'e-sport League of Legends. En 2020, il était supposé disputer la LCK avec sa nouvelle équipe DragonX.