League of Legends

Rekkles s'en prend à Riot pour avoir créé trop de champions "op"

by Paul Fouillade
Riot Games

Partager


La superstar de Fnatic, Martin "Rekkles" Larsen a critiqué Riot Games à propos du design de ses derniers champions sur League of Legends. Il estime que les joueurs ne devraient pas être obligés de jouer la "nouvelle génération" pour rester au niveau.

Après plus de 10 ans de création de personnages et près de 150 champions différents, c'est sans surprise que Riot a repoussé les limites de son MOBA en créant de nouvelles compétences, mécaniques et autres fonctionnalités dans leurs derniers ajouts.

Advertisement

Avec le lancement de la Saison 10, des parties classées et la reprise de la scène professionnelle partout dans le monde, il est vite devenu évident que certains - comme Senna ou Aphelios - ont été ajoutés au jeu avec un "kit pété", un potentiel trop important et Rekkles en a plus qu'assez.

Senna League of Legends Riot Games
Riot Games
Senna et Aphelios sont deux champions sortis récemment et particulièrement controversés au sein de la communauté

Lors d'une partie face à Aphelios, le 147e champion arrivé peu après Senna, Rekkles a vivement critiqué les choix de Riot en matière de design estimant qu'il s'agissait d'une "blague" à propos du fait que les récents champions rendaient obsolètes leurs prédécesseurs.

Advertisement

Plus particulièrement, Rekkles explique qu'il est "dingue" que deux champions champions sortis aussi récemment et avec si peu d'écart puissent avoir complètement transformé la meta et rendu des champions comme Kai'Sa ou Xayah aussi peu viables.

"Kai'Sa et Xayah étaient au minimum au moins deux fois meilleures que tous les autres ADC et maintenant Xayah n'est plus jamais jouée sans Rakan et Kai'Sa n'est même plus jouée, juste parce que Riot a sorti de nouveaux champions contre lesquels il est encore pire de jouer".

Rekkles Fnatic LEC Riot Games League of Legends
Riot Games
Rekkles joue à un niveau professionnel depuis 2012 et s'inquiète de la direction prise par le design des champions

Un problème précisément qui a permis à Aphelios et Senna de s'imposer aussi vite est dû à leur kit "surpuissant", celui-ci leur permet notamment d'étendre la portée de leurs auto-attaques à une portée indécente comparé à leur niveau tout en restant relativement en sécurité.

Advertisement

En plus de cette distance d'attaque, les deux champions possèdent des mécaniques intéressantes contre lesquelles il est difficile de jouer. Entre l'arsenal d'armes dont dispose Aphelios ou la capacité de senna à pouvoir se mouvoir très rapidement avec un allié à proximité, bon courage pour vous y retrouver.

"C'est dingue n'est-ce pas ? Je ne sais pas quelle est leur théorie, parce qu'ils continuent à faire des champions de plus en plus forts, du coup personne ne voudra jouer autre chose que ce qui est nouveau", ajoute Rekkles.

"Je pense que ce serait dommage parce qu'il y a tellement de champions dans le jeu... mais qu'est-ce que j'en sais. Je n'ai pas 200 ans d'expérience".

Advertisement

Le champion du LEC est allé au bout de sa réflexion en suggérant que League of Legends serait "plus fun" si "chacun jouait sur un pied d'égalité" quand on en vient à comparer les différents kit, mais comprend qu'il est globalement impossible pour Riot de faire ça.

"Je sais que ce n'est pas possible parce que si tu ne sors pas une nouvelle génération de champions OP, les gens vont finir par se lasser. J'imagine que nous devons juste accepter le fait que ce qui est sorti il y a 10 ne sera plus joué de nouveau... à moins d'avoir trop de dégâts."

Rekkles n'est pas le seul à avoir pointé du doigt les récents choix de développement de Riot, récemment une vidéo parodique tenait un propos similaire (mais plus satirique) à propos de l'équilibrage des champions comme Zoe, Aphelios et Qiyana et des reworks de personnages comme Akali ou Galio.

Les développeurs de League of Legends ont d'ailleurs récemment admis qu'il était "impossible" de parvenir à équilibrer 148 champions différents. A la place, Riot Games cherche à enrichir la meta en faisant monter ou descendre en puissance certains champions.