League of Legends

Faker revient sur les contrats les plus dingues qu'il a reçu

by Cyril Pomathiod

Partager


Durant un talk show coréen, la superstar de League of Legends Faker est revenu sur les offres de contrat les plus alléchantes qu'il a reçu durant sa carrière.

Faker est sans aucun doute le joueur le plus iconique de la scène e-sport de League of Legends. Le prodige coréen évolue depuis 2013 sous les couleurs de l'équipe SKT T1, développant au sein de la structure un palmarès dont lui seul - et son ancien coach kkOma - peut se vanter : trois titres de champion du monde.

Advertisement

Évidement, de nombreuses équipes ont, pendant ces bientôt 7 années de carrière, tenté de recruter Faker en vain. Quelle organisation ne rêverait pas d'ajouter à son roster l'un des joueurs les plus expérimentés et talentueux au monde, mais aussi le plus médiatisé ?

Dans l'émission coréenne Radio Star, l'animateur a dévoilé deux offres que le joueur avoue avoir reçu... et elles sont tout simplement hallucinantes.

Advertisement

Un salaire annuel à 8 chiffres en Chine

Pour introduire le sujet des contrats incroyables proposés à Faker, l'animateur du talk show entre directement dans le vif du sujet :

Faker, on t'a proposé un salaire annuel de 10 millions de dollars en Chine

Alors que le recrutement de Huni par Dignitas a fait énormément de bruit à cause de son supposé contrat lui assurant un salaire de 2,3 millions d'euros sur 2 ans, on imagine facilement l'éclat médiatique qu'aurait provoqué le départ de Faker en Chine pour un salaire annuel 10 fois plus élevé.

Si aucune information ne vient confirmer l'identité de l'équipe à l'origine de cette offre, cette dernière n'est pas forcément si déraisonnable qu'elle n'y parait. En effet, il faut bien se rendre compte que Faker n'est pas n'importe quel joueur. Premièrement, il est extrêmement talentueux et expérimenté. Mais également - et c'est sans doute plus important encore - il est le visage de l'e-sport sur League of Legends.

Advertisement

Recruter un tel joueur riverait instantanément les yeux du monde entier sur l'équipe qui a su convaincre le prodige coréen de rejoindre ses rangs. Qui dit visibilité dit partenariat, sponsoring, image de marque... de nombreux leviers marketing se débloquent instantanément.

Un chèque en blanc en provenance d'Amérique du nord

Lorsque le présentateur de l'émission évoque un "chèque en blanc" en provenance des États-Unis, Faker répond alors humblement, provoquant au passage les rires des autres invités :

Je n'ai pas vu le contrat de mes propres yeux, mais je crois que c'est ça.

En effet, offrir un chèque en blanc à un athlète n'est pas chose commune puisque ce geste symbolique signifie simplement qu'on est prêt à mettre n'importe quel prix pour recruter cette personne. On imagine mal quel autre joueur que Faker pourrait bénéficier d'une telle attention.

Advertisement

Riot Games
Riot Games
Beaucoup de fans pensent que Team Liquid est à l'origine de cette offre

Si aucune déclaration n'a été faite concernant l'équipe à l'origine de cette offre alléchante, beaucoup de fans pensent qu'il s'agit de la structure Team Liquid. En effet, le propriétaire de l'équipe Steve "LiQuiD112" Arhancet a confirmé être en quête de la star coréenne depuis la saison 5. De plus, Team Liquid dispose du plus gros capital parmi les équipes LCS, et a montré à plusieurs reprises qu'elle n'avait pas froid aux yeux, n'hésitant pas à recruter à des prix très élevés les joueurs les plus prometteurs.

Faker : à jamais T1 ?

Quelles que soient les offres qui lui sont faites, Faker a jusqu'alors fait preuve d'une loyauté sans faille. Il est toujours resté fidèle à T1, anciennement SKT, avec qui il a dominé la Corée et le monde pendant plusieurs années. Si ces dernières saisons ont été plus difficiles, T1 reste une structure majeure que l'on s'attend chaque année à voir resurgir sur le toit du monde.

Pour Faker, il ne semble pas être question de changer d'équipe, et encore moins de région. En effet, il explique vouloir rester fidèle aux nombreux fans coréens qui le soutiennent, et ne semble pas vraiment attiré par une vie hors des frontières de son pays natal.

De plus, l'argent ne semble absolument pas être une priorité pour Faker. En effet, il a avoué durant ce même talk show ne dépenser qu'une infime partie de sa fortune, menant un très de vie loin des excès qu'on pourrait attendre d'un jeune multimillionnaire.

Source : Radio Star