League of Legends

Doublelift revient sur 10 ans de carrière avec un incroyable best of

by Cyril Pomathiod

Partager


Peu de joueurs de League of Legends peuvent se vanter de tenir sur la longueur comme Yiliang "Doublelift" le fait. Dans une vidéo best of, la légende revient sur son parcours.

Aujourd'hui, on peut compter sur les doigts d'une main les joueurs ayant participé à la première édition des Worlds en 2011 et jouant toujours au plus haut niveau sur League of Legends. L'un d'eux est évidement Doublelift. La carrière du célèbre AD carry américain est l'une des plus longues, et n'est pas dénuée de succès.

Advertisement

En effet, Doublelift a gagné 7 titres des LCS dont 5 consécutifs sous les couleurs de TSM puis de Team Liquid. Depuis ses débuts avec Epik Gamers puis CLG jusqu'à sa domination actuelle de la scène nord-américaine, Doublelift retrace son parcours à travers une vidéo best of postée le 1er janvier sur sa chaîne et intitulée "Une décennie de Doublelift" :

https://www.youtube.com/watch?v=dyX4BCRLpgI

Si la vidéo met évidement en avant les meilleurs moment de la longue - en inconsistante - carrière du joueur, le pire est aussi montré. La vidéo débute d'ailleurs par un extrait datant de 2011, et un malheureux facecheck de Doublelift face aux futurs champions du monde Fnatic.

Advertisement

Parmi les quelques échec et les nombreuses démonstrations de mécaniques de Doublelift, on peut aussi re-découvrir une facette passionnante du joueur et qui fait de lui le "super vilain" des LCS : son franc-parler et son don pour le trash-talk. En effet, Yiliang a toujours entretenu cette image de joueur arrogant, conscient de ses capacités au point de dénigrer toute concurrence.

On retrouve ainsi à plusieurs reprises l'une de ses phrases cultes "everyone else is just trash" que l'on pourrait traduire par "tous les autres sont mauvais". Au cours de la décennie, il l'a prononcée en interview à plusieurs reprises et à même porté un Tshirt avec cette inscription.

Riot Games
Riot Games
Malgré une longue carrière, ce n'est qu'avec Team Liquid que Doublelift a enfin installé sa domination en Amérique du Nord

Le best of retrace son parcours et notamment sa loyauté à CLG qu'il quittera finalement en 20156 pour rejoindre TSM, puis Team Liquid. Quelle que soit son équipe, Doublelift a toujours été l'un des ADC les plus talentueux de la scène américaine, et un joueur terrifiant lorsque son équipe dirige les ressources de l'équipe vers lui.

Advertisement

Malgré son talent indéniable, Doublelift a eu énormément de difficultés à laisser sa marque à l'international. En bientôt 10 ans de carrière, le joueur n'est jamais sorti des phases de groupe aux Worlds malgré 6 participations. En 2019, il parvient enfin prouver sa valeur en arrachant une finale des MSI, venant notamment à bout des champions du monde en titre IG pour finalement chuter face à G2 Esports.

Enfin, la vidéo revient sur la relation particulière entre Doublelift et le journaliste e-sport Travis Gafford. Si les deux individus n'hésitent pas à enchaîner les coups bas l'un envers l'autre, à l'image de cet extrait où Travis tente d'arranger un rencard entre le joueur et une cosplayeuse durant un événement, c'est parceque les deux hommes ont noué une forte relation au fil des années.

Si Doublelift a connu une carrière remarquable, cette dernière demanda beaucoup de sacrifice. À peine une semaine après son 18ème anniversaire, le joueur a été expulsé de la maison familiale par sa mère et a été recueilli par Travis. Les deux hommes développeront finalement leur carrière en parallèle, avec un métier différent mais une passion commune pour l'e-sport... en résulte un duo iconique de la scène professionnelle de League of Legends.

Advertisement

À la fin de la décennie 2010-2019, la carrière de Doublelift est à son apogée. Saura-t-il maintenir ce même niveau de domination et poursuivre sa carrière de longues années encore ? L'avenir nous le dira !