League of Legends

Doinb révèle pourquoi il est aussi excité à l'idée de rencontrer G2 Esports en finale

par Paul Fouillade
Timo Verdeil

Partager


La star des FunPlus Phoenix, Kim “Doinb” Tae-sang n’aurait pas peur de G2 Esports et de leur charismatique midlaner, Rasmus “Caps” Winther. En fait, totalement à l’opposé, il serait très excité à l’idée de les affronter lors de la finale des Worlds 2019 de League of Legends.

Doinb, plus connu sous le nom de “Super Carry” en Chine a connu une année particulièrement brillante avant d’arriver à cette place aux Worlds 2019 de LoL. Il a remporté son premier titre national en LPL face à Royal Never Give Up (3-1) lors du Summer Split et a fait connaître son nom dans le monde entier.

Malgré quelques difficulté pour FPX pour se qualifier lors de la phase de groupe, concédant même un match au Splyce, pourtant troisième seed de la LEC, l'équipe chinoise s'en est admirablement bien sortie. Pourtant c’est lors du quart de finale face à Fnatic que FPX a su retrouver son éclat (3-1), puis face aux champions du monde en titre, Invictus Gaming, 3-1 là encore.

Publicité

Alors que la tension est à son comble et que l’équipe se prépare sans doute à son plus grand défi depuis sa création, il semblerait que rien ne puisse entacher la bonne humeur et l’enthousiasme de Doinb face à ce qui l’attend.

Michal Konkol for Riot Games
Michal Konkol for Riot Games
Doinb et Caps, deux personnalités très appréciées du public

Certains pourraient même dire qu’il ne prend pas au sérieux cette occasion unique qui se présente à lui et ne voit la composition G2 que comme une bande de joueurs toujours prêts à faire des blagues. Il a même admis que l’une des principales raisons pour lesquelles il voulait affronter G2 Esports résultait d’une conversation qu’il avait eu avec Fabian “Grabbz” Lohmann dans les coulisses avant les quarts de finale.

Publicité

“J’ai très hâte de rencontrer G2. Je voulais les affronter parce que j’ai discuté avec l’entraîneur de l’équipe et lui ai dit qu’on se rencontrerait à Paris.”, a-t-il expliqué après la victoire de son équipe au Palacio Vistalegre pour Inven.

Il a également ajouté qu’il serait ravi de jouer contre Caps depuis qu’il avait vu la star de G2 contre Invictus Gaming lors de la finale des Worlds 2018 où la formation chinoise avait sévèrement battu Fnatic 3-0.

Publicité

Tang Xiaoyo, la compagne de Doinb ne manquerait un match des FPX pour rien au monde

“Je pense que Caps à un style de jeu similaire avec moi”, a-t-il déclaré en plaisantant, tout en ajoutant que la liste de ses champions lui permettrait de gagner le jour où ils se retrouveraient finalement en face à face sur la midlane le 10 novembre prochain. “J’ai encore plus de 100 champions que je ne vous ai pas montrés.”

Pour autant, cela ne veut pas dire que Doinb prenne son adversaire à la légère. Entre ses blagues et son sourire charmeur, Doinb laisse deviner à quel point le destin de son équipe et de la ligue chinoise pèse sur ses épaules et celles de ses coéquipiers.

Publicité

“Je n’avais jamais participé aux Worlds avant cette année et j’ai toujours douté de ma propre incompétence à y arriver. Cependant, avec cette victoire, j’ai prouvé que j’étais assez bon pour y arriver à présent.”

“Nous étions très nerveux lors des groupes. Nous n’avions jamais joué en Bo1, et aucun d’entre nous n’avait atteint les mondiaux auparavant. Je pense que notre équipe est beaucoup plus forte dans les Bo5 et en ce qui concerne les groupes, j’ai été très malchanceux et je ne pense pas avoir très bien joué les deux champions que j’ai utilisé.”

Michal Konkol pour Riot Games
Michal Konkol pour Riot Games
Doinb a imposé son style lors de son arrivée sur la scène internationale

Publicité

Doinb et FPX en général ont également un objectif très particulier qu’ils pourraient obtenir à l’AccorHotels Arena ce weekend. Empêcher G2 de remporter le premier grand chelem de League of Legends après avoir triomphé cette année de deux titres nationaux et du MSI.

Fidèle à sa personnalité enjouée, Doinb est parfaitement au courant du soutien dont bénéficiera G2 Esports de la part du public français et européen venu soutenir l’équipe de leur région, et appelle tous les fans à continuer à exprimer leur amour du jeu et de la compétition.

“Que ce soit nous ou nos adversaires qui fassions un kill, je peux ressentir la passion qui se dégage des fans, tout le monde applaudit très fort”, déclare-t-il dans un sourire.

La finale des Worlds 2019 aura lieu ce dimanche 10 novembre à 13h00. A cette occasion, les fans pourront découvrir le nouveau groupe True Damage lors de la cérémonie d’ouverture avant que l’affrontement entre G2 et FPX ne débute.