Fortnite Apex FIFA Call of Duty Autres Jeux E-Sport Divertissement Dexerto TV Films/Séries Contact
 
League of Legends • 09/09/19

Clutch Gaming renverse TSM et donne rendez-vous à ses adversaires aux Worlds 2019

Clutch Gaming renverse TSM et donne rendez-vous à ses adversaires aux Worlds 2019
Clutch Gaming

Clutch Gaming a réalisé l'impossible cette nuit en arrachant la victoire à Team SoloMid après avoir été mené 0-2. Ils se qualifient contre toute-attente aux Worlds 2019 de League of Legends, laissant des supporters LCS stupéfaits.

Publicité

Personne ne les y attendait et pourtant Clutch Gaming se rendra bien au World 2019 de League of Legends. Après une saison disparate, la formation de Liyu "Cody Sun" Sun réalise un exploit en remontant face au monstre légendaire de l'Amérique du Nord, la Team SoloMid. D'abord menés par deux victoires, les membres de Clutch Gaming ont puisé dans leur réserve pour remporter le championnat régional, dernière chance pour eux de se qualifier aux prestigieux World 2019 qui auront cette année, lieu en Europe.

Il faut dire que la saison des Clutch Gaming a été pleine de rebondissement. Finissant 9e sur 10 au Spring Split des LCS, l'équipe manquait alors de personnalité et d'une identité propre. 

Publicité

Tout ça, c'était avant l'arrivée dans l'équipe d'une structure bien connue des fans. Dignitas, pilier de la scène LoL pendant plusieurs années était de retour via l'acquisition de Clutch Gaming. Le recrutement du joueur star Huni, lié à de profonds changements managériaux ont enclenché chez Clutch Gaming un sursaut de motivation que les joueurs ont juste eu à attiser.

Malgré deux premières défaites lors du Summer Split, Clutch Gaming réalise ensuite de belles performances et voit le retour sur la scène des LCS de Cody Sun, autre joueur phare de ces dernières années. L'équipe montre surtout une rage de vaincre qu'on pensait éteinte depuis la fin du printemps.

Publicité

Réalisant des matchs agressifs, Clutch Gaming incarne une partie de l'esprit Nord-Américain des LCS, des matchs francs où l'affrontement en midlane est de rigueur. Face à eux les TSM jouait leur dernière carte pour se qualifier aux Worlds 2019, un rendez-vous qu'ils n'avaient jamais manqué jusqu'à l'année dernière. Pourtant cette année encore, la formation semble crouler sous la pression et ne parvient pas à trouver son rythme.

Avec cette défaite face à Clutch Gaming, on s'attend encore à plusieurs changements importants en interne chez TSM. A commencer par la mise sur le marché de Soren "Bjergsen" Bjerg, quatre fois MVP des LCS. Pour le midlaner des Clutch Gaming, Tanner "Damonte" Damonte c'est la philosophie de l'équipe qui doit être revue.

Je pense qu'ils ont vraiment besoin d'un remaniement. Je pense qu'il n'y a aucune chance pour qu'il y ait une bonne cohésion d'équipe. Je suis un spectateur de TSM Legends (leur série documentaire) et je ne pense pas que c'est ainsi qu'une équipe devrait fonctionner. Il ne devrait pas y avoir une telle pression pour gagner. Evidemment gagner est important, mais quand vous en arrivez au point où c'est soit gagner soit être misérable, vous ne serez jamais plus une bonne équipe. Honnêtement, ils semblaient très perdus dans leur jeu.

Tanner "Damonte" Damonte

Depuis les changements apportés par Dignitas, les membres de Clutch Gaming semblent plus soudés

Des propos qui semblent durs mais qui contrastent totalement avec l'esprit que dégage Clutch Gaming depuis plusieurs semaines. Une équipe franche qui se dit tout et qui veut rêver haut. Des espoirs qu'ils pourront peut-être concrétiser d'ici peu lors des Worlds 2019 où ils affronteront les meilleurs équipes du monde.

S'ils sont loin d'être sortis d'affaire et que le plus dur les attend, le toplaner Seung-Hoon "Huni" Heo a déjà fait savoir son impatience de jouer face à ses deux premières équipes, Fnatic et ST Telecom T1, rien que ça.

En attendant le début des hostilités, ces Worlds 2019 s'annoncent déjà comme légendaires après la victoire folle des G2 Esports face à Fnatic aux Playoffs du Summer Split à Athènes, le retour en puissance des SKT T1 en Corée-du-Sud et d'Invictus Gaming en Chine. Un certain Faker attend lui aussi de prendre sa revanche contre des G2 Esports toujours aussi spectaculaires.