League of Legends

Cloud9 : une pénalité record qui pourrait s'élever à plus de 500 000$

by Cyril Pomathiod

Partager


Après une violation du règlement de la ligue LCS, Riot Games a pénalisé l'équipe Cloud 9 pour un montant de 175 000 dollars qui pourrait encore grimper bien plus haut.

Depuis quelque mois, la structure américaine Cloud 9 se retrouve impliquée dans une affaire de violation du règlement de la ligue Nord Américaine de League of Legends. En effet, l'organisation a à plusieurs reprises octroyé des actions à ses joueurs dans le cadre de la négociation de leur contrat.

Advertisement

Depuis 2017, les équipes LCS n'ont pas l'autorisation de faire jouer des personnes possédant des parts dans l'équipe. Cette mesure doit notamment éviter la situation où, au fil des transferts, un joueur se retrouve à jouer contre une équipe dans laquelle il possède des actions, ce qui constituerait un conflit d'intérêt évident.

Si un joueur comme Bjergsen a pu cette année devenir actionnaire de TSM, c'est en accord avec Riot Games et, semblerait-il, en vertue d'une règle permettant à un joueur disposant de plus de 3 ans d'ancienneté dans une organisation d'y acquérir des parts.

Advertisement

Au cours des dernières années, Cloud 9 aurait offert des actions à 7 joueurs, en échange de baisses de salaire ou de prolongation de contrat. En enquête sur cette affaire depuis le mois de juin, Riot Games a sévèrement puni la structure américaine : 25 000 dollars de pénalité par joueur concerné, soit 175 000 dollars.

Riot Games
Riot Games
Les joueurs concernés sont Licorice, Svenskeren, Blaber, Sneaky, Zeyzal, Jensen et Smoothie.

Les joueurs concernés sont Licorice, Svenskeren, Blaber, Sneaky, Zeyzal, Jensen et Smoothie.

Si le montant de l'amende est déjà vertigineux, Cloud 9 devrait perdre encore plus d'argent puisque la structure serait contrainte de racheter les parts offertes aux joueurs. D'après Riot Games, le montant total à débourser pour C9 est estimé entre 330 000 et 605 000 dollars.

Advertisement