League of Legends

Des changements à prévoir pour Fnatic après leur défaite aux Worlds ?

par Cyril Pomathiod

Partager


Les joueurs de l'équipe Fnatic ont tenu une conférence de presse après leur défaite contre FPX en quart de finale des League of Legends. Il y évoquent leur performance.

La saison entière de Fnatic pourrait se résumer en un mot : "irrégularité". Si Fnatic nous a montré que l'équique était capable du meilleur, à l'image de cette excellente seconde semaine des phases de groupe, son incapacité à maintenir ce même niveau de performance aura été fatale à la progression de Bwipo, Broxah, Nemesis, Rekkles et Hylissang dans ces Worlds 2019.

Si beaucoup de fans déçus se déchaînent sur les réseaux sociaux, blâmant à tour de bras et n'hésitant pas à pointer la moindre erreur individuelle comme l'unique raison d'une défaite, il est nécessaire de rester un minimum objectif : FunPlus Phoenix est une excellente équipe qui a enfin montré un niveau de jeu à la hauteur des attentes après une phase de groupe médiocre.

Publicité

Néanmoins... Oui, Fnatic n'a pas été à la hauteur de ce qu'on était en droit d'attendre d'eux. En semaine 2 et après avoir vaincu SKT et RNG pour gagner sa place en quarts de finale, Rekkles disait :

Je pense qu'en week 1, on avait vraiment peur de perdre. Genre... extrêmement peur de perdre, donc on n'a pas vraiment fait quoi que ce soit dans les games, on attendait que les adversaires fassent des erreurs et quand tu joues SKT et RNG, ça ne risque pas vraiment d'arriver.

Et pourtant, c'est des Fnatic anormalement passifs que l'on a retrouvé dans la plupart de ces games contre FPX. Un duo Broxah/Hylissang qui peine à créer le jeu, le Twisted Fate explosif de Nemesis qui ne trouve pas de bonnes occasions de faire bouger l'early game... les Fnatic se sont trop souvent laissés enliser, neutralisés par une botlane trop puissante pour être vaincue en 2v2 et un Doinb qui fait sa loi avec Ryze.

Publicité

Riot Games
Riot Games
Broxah n'a pas été convaincant dans ces Worlds 2019

Après leur défaite, les joueurs Fnatic ont pris part à une conférence de presse. Comme prévu, c'est avec une mine abattue et une envie bien visible de ne pas être ici que l'équipe a répondu aux questions des journalistes. Évidemment, les joueurs ont avoué êtres déçus de leur performance, à l'image de Broxah qui a pu exposer quelques différences entre les Fnatic de 2019 comparés à la version finaliste des Worlds de 2019 :

Publicité

Aujourd'hui, on a eu le même problème (qu'en week 1) où on a commencé par jouer un peu trop passif, on a du essayer de retrouver cette agressivité, mais on ne l'a pas retrouvée à temps. C'était difficile après s'être retrouvé à 0-2. Je pense qu'on était pas assez pro-actif et pas assez agressif, on n'a pas pris aussi bien pris la meta en main que l'année dernière. On a compris ça après la deuxième partie, mais c'était trop tard.

Un problème profond et qui ne date pas d'hier

On pourrait se dire que ce n'était qu'un mauvais jour pour Fnatic, et que l'équipe pourra faire mieux l'année prochaine... mais les mots de Rekkles laissent entrevoir un problème plus profond que des simples difficultés d'adaptation à la meta ou un rythme de jeu trop passif.

Publicité

Lorsqu'un journaliste lui demande ce qu'il va retenir de cette année dans son ensemble, l'ADC suédois répond :

Je ne pense pas que cette année était une super année pour être honnête. Je pense qu'on a eu beaucoup de problème en tant qu'équipe pendant toute l'année et je on n'a jamais vraiment atteint un point où tout le monde était heureux donc... ce que j'en retiendrai, c'est que je veux m'assurer qu'on est tous heureux les uns avec les autres l'année prochaine. Parceque je pense que quand ça compte vraiment, on a besoin les uns des autres pour réussir et aujourd'hui ce n'était pas le cas.

Une ambiance dégradée et des joueurs qui ont du mal à s'entendre au sein de Fnatic n'a rien d'une nouvelle surprenante. En Mai, beaucoup de rumeur entouraient la relation conflictuelle entre Rekkles et Broxah dont les différentes opinions sur le jeu auraient rendu la coopération difficile. Alors que les bruits de couloirs laissaient entendre que Broxah allait tout simplement perdre sa place chez Fnatic, c'est finalement à ce moment que Dan, le jungler remplaçant, est arrivé au sein de l'équipe.

Publicité

Si ces tensions existent bel et bien chez Fnatic, il est probable que le staff préfère repartir sur des bases saines plutôt que de prendre le risque de continuer dans un environnement où les joueurs ne peuvent pas s'épanouir. Certains anticipent déjà un départ de Broxah au vu de sa performance en demi-teinte pendant ces Worlds 2019... mais il faudra certainement attendre encore quelques semaines et la fin des Worlds pour que Fnatic place ses pions pour la saison 2020.

En attendant, les Worlds de League of Legends se poursuivent. À l'heure où cet article est écrit, l'Europe a encore ses chances dans le tournoi !