League of Legends

Ce pentakill incroyable de Rogue Larssen montre pourquoi Diana est OP

by Cyril Pomathiod

Partager


Le joueur professionnel de League of Legends Emil "Larssen" Larsson a fait une véritable démonstration de la puissance de Diana lors d'une partie.

Beaucoup de joueurs s'accordent à dire que le champion de League of Legends Diana est trop puissante depuis sa refonte. En effet, le patch 9.24 mis en place au début du mois de novembre a apporté de nombreuses modifications à la combattante lunaire, lui donnant accès à son Rush Lunaire avant le niveau 6 et faisant d'Attraction Lunaire une capacité ultime puissante, qui fait d'autant plus de dégâts qu'il touche d'ennemis.

Advertisement

Ces changements ont donc donné à Diana une mobilité plus que bienvenue en début de partie, car elle lui permet d'être plus active en phase de laning, en lui donnant une véritable force offensive mais aussi une option pour s'échapper des ganks.

Riot Games
Riot Games
Une capacité ultime redoutable, qui peut changer le cours d'un teamfight

À partir du niveau 6, Diana devient une énorme menace dans les teamfights. En effet, son ultime est dévastateur s'il parvient à attirer plusieurs adversaires, puisque le rayon lunaire qui s'abat une seconde plus tard et d'autant plus puissant que le nombre d'adversaires touchés est grand.

Advertisement

C'est notamment grâce à cette dernière particularité de l'Attraction Lunaire que Larssen, le midlaner de la structure LEC Rogue, est parvenu à obtenir un pentakill stupéfiant lors d'une partie classée de LoL. Alors que son équipe était en mauvaise posture, à 3 contre 5 avec un inhibiteur à nu et plus de 6000 golds de retard avant le cap des 30 minutes, le joueur suédois voit une opportunité de sauter en plein cœur de l'équipe adverse.

Il active alors sa capacité ultime, attirant à son corps à corps 4 champions ennemis. Une seconde plus tard et malgré le flash désesperé de l'un des adversaires pensant pouvoir s'éloigner suffisament pour éviter les dégâts de la compétence, la lumiène lunaire s'abat et tue d'un seul coup les 4 champions, dont certains disposaient encore d'une bonne moitié de leur barre de points de vie avant d'être frappés par la puissante capacité ultime.

Afin de finir le travail, Larssen se retourne pour affronter le Gangplank et parvient inextremis à le vaincra malgré le fait que la plupart de ses sorts sont en cooldown. En résulte un pentakill bien mérité, et qui prouve peut-être que Diana est trop puissante actuellement ?

Advertisement

En ce qui concerne Larssen, on pourra le retrouver au poste de midlaner dès la reprise des LEC. Son équipe Rogue est considérée par beaucoup comme l'une des équipes les plus prometteuses cette année, qui pourrait éventuellement tenir tête à aux grands favoris G2 Esports et Fnatic.

Après une première année extrêmement prometteuse, Larssen pourrait bien s'imposer comme l'un des meilleurs midlaners européens en 2020... surtout si on lui met Diana entre les mains ?