League of Legends

Bjergsen "embarrassé" de l'humiliant 0-6 de TSM aux Worlds 2020 de LoL

by Paul Fouillade

Partager


Team SoloMid a été éliminée des Worlds 2020 de League of Legends avec un record abyssal de 0-6 dans leur phase de groupe, une première pour un Seed 1 d'une région majeure lors de l'événement de l'année sur le jeu.

La douche froide fut terrible ce weekend pour les équipes NA aux Worlds avec Team Liquid également éjecté des groupes. Cependant, les rivaux de TSM ont réussi à s'en sortir plus honorablement avec un respectable 3-3 après les 6 rencontres en groupe, comparé au 0-6 de TSM. Même constat du côté de FlyQuest qui repart avec un score similaire de 3-3 dans un groupe tout aussi disputé.

Advertisement

Alors que Team Liquid a raté de très peu une opportunité de tie-break suite à la victoire de Sunning sur G2 Esports, TSM en était très loin. Cela pose de nouveau la sempiternelle question de savoir où se situent réellement les LCS dans le niveau global des différentes régions majeures de LoL.

Après cette défaite cuisante scellant leur destin, TSM a évoqué "une année turbulente et un changement de roster durant l'été," mais reste fière de la victoire lors du Spring Split en LCS.

Advertisement

La légende de chez TSM, Søren "Bjergsen" Bjerg a de son côté été plus réservé sur sa réaction après leur triste record, tweetant simplement "embarrassant".

Bien évidemment leur score final de 0-6 a ouvert la porte à des centaines de memes sur les réseaux sociaux. Difficile de garder sa langue dans sa poche quand une équipe comme TSM se fait sortir de cette manière.

Leurs rivaux européens de G2 Esports furent parmi les premiers à réagir et à plaisanter là-dessus. "Dingue de penser que cela fait 3 ans depuis la dernière fois que TSM a joué aux Worlds."

Advertisement

Fnatic qui se trouvait au sommet du groupe dans lequel TSM a été annihilé est aussi entré dans la danse même si cela a été fait à travers leur compte réservé aux memes.

Des analystes n'ont également pas manqué de souligner le succès historique mais certainement involontaire de TSM. C'est en effet la première fois qu'une tête de série se retire des Mondiaux sans aucune victoire. Comme le souligne Mark Zimmerman, la dernière que fois que cela s'était aussi mal passé pour un Seed 1, il s'agissait de Flash Wolves en 2017, dont la seule victoire avait eu lieu face à TSM !

Néanmoins, sur une note un peu plus sérieuse, cela pose surtout la question du positionnement des LCS lors des prochains Worlds. Avec une démonstration aussi accablante, non seulement de la part de TSM mais aussi des autres équipes NA, cette région pourrait ne pas recevoir une place de tête de série pour l'année prochaine.

Advertisement

La discussion est donc plus que jamais relancée sur la viabilité des LCS à conserver leur titre de région majeure et la piteuse sortie de TSM n'a vraiment pas arrangé les choses.

D'autres en revanche parlent d'une mauvaise année et de résultats désastreux qui ne reflètent pas réellement la qualité générale de cette région.