League of Legends

Les 5 plus grosses différences entre Hearthstone et Legends of Runeterra

par Cyril Pomathiod

Partager


Lorsque Riot Games a annoncé son jeu de cartes Hearthstone. Pourtant, les deux jeux sont très différents.

N'importe quel joueur ayant posé les mains sur Legends of Runeterra vous le dira : énormément de différences séparent les deux jeux. Effectivement, les deux titres sont des jeux de cartes à collectionner en ligne et ont cette ligne directrice popularisée par Magic: The Gathering il y a 25 ans : un plateau de jeu sur lequel les joueurs intéragissent à grands coups de créatures et de sorts.

Mais en ce qui concerne Hearthstone et Artifact... les similitudes s'arrêtent à peu près là.

Publicité

5. Le deck building

Riot Games
Riot Games
À chaque région ses spécialités, ses forces et ses faiblesses

Dans Legends of Runeterra, les cartes comme les champions sont dispatchées dans les 6 factions du jeu, correspondant chacune à une région géographique de Runeterra. Chaque région a des mécaniques qui lui sont uniques et s'oriente vers quelques styles de jeux bien définis

Publicité

  • Demacia
  • Freljord
  • Ionia
  • Noxus
  • Piltover et Zaun
  • Les Îles Obscures

Lorsque vous construisez un deck, vous pouvez utilisez des cartes provenant au maximum de deux régions. Ainsi, énormément de combinaisons de mécaniques sont possibles en exploitant les sorts et les champions de régions différentes. Sur ce point, Legends of Runeterra offre donc un éventail de possibilité bien supérier à hearthstone concernant le deckbuilding.

Publicité

4. Le rythme des parties

Riot Games
Riot Games
Dans LoR, les deux joueurs jouent à chaque tour

Legends of Runeterra a une approche assez originale du déroulement d'un tour de jeu.

Publicité

À chaque tour, un joueur est en phase d'attaque alors que l'autre est en défense. Mais cela va plus loin puisque le concept même de tour est très différent de celui d'Hearthstone. Dans LoR, les joueurs effectuent une action, puis leur adversaire peut y répondre en posant une carte également, et ainsi de suite jusqu'à ce que les joueurs choisissent de mettre fin au tour ou n'aient plus de mana.

Les phases d'inactivités sont donc très réduite puisque le rythme du jeu se veut dynamique, permettant aux joueurs de réagir instantanément aux décisions adverses, sans devoir attendre que ce dernier ait déployé tout son jeu.

3. Le Mana

Publicité

Riot Games
Riot Games
La réserve de mana permet d'économiser des ressources pour lance plus de sorts, ou un sort plus puissant

Comme dans Hearthstone, les joueurs commencent avec un point de mana et gagnent un point de mana supplémentaire à chaque tour.

Néanmoins, Legends of Runeterra comporte une petite subtilité : si vous ne dépensez pas tout votre mana lors d'un tour, l'excédent est placé dans une réserve pouvant contenir jusqu'à 3 points de mana. Au tour suivant, votre jauge de mana se remplit normalement, avec le point supplémentaire octroyé à chaque tour. Néanmoins, vous disposez toujours de la petite réserve que vous avez remplie au tour précédent.

Cette réserve de mana est réservée aux sorts. Si vous avez 6 mana et une réserve de 3, vous pouvez donc lancer un sort coûtant 9 si vous le souhaitez. Par contre, vous ne pouvez pas puiser dans cette réserve pour invoquer un champion ou un allié. Savoir quand économiser son mana pour préparer un tour suivant dévastateur est l'une des clés du succès !

2. La phase de combat

Riot Games
Riot Games
Dans Legends of Runeterra, c'est le défenseur qui a le dernier mot

Comme nous l'avons brièvement mentionné auparavant, chaque tour voit un joueur endosser le rôle d'attaquant alors que l'autres est en position de défense. Cela signifie que, pour le tour donné, c'est le joueur attaquant qui devra en premier placer ses unités sur le plateau pour attaquer.

Contrairement à Hearthstone, ce n'est donc pas l'attaquant qui assigne les dégâts où il le souhaite, mais le défenseur qui place ses champions et ses alliés face aux attaquants pour les bloquer.

Si un attaquant n'est pas bloqué (ou dans certains cas spécifiques incluant des capacités), il inflige alors des dégâts au nexus adverse. Les créatures du défenseur, elles, ne font que bloquer l'assaut et ne peuvent pas attaquer le nexus pendant un tour de défense.

1. Le fonctionnement des sorts

Riot Games
Riot Games
Une cascade de sorts !

Dans Hearthstone, un sort est un sort. Vous le lancez pendant votre tour et il prend effet immédiatement, sans que l'adversaire puisse y réagir. Dans Legends of Runeterra, la majorité des sorts laissent une option de réponse à l'adversaire. Voici leur fonctionnement :

  • Les sorts instantanés : Comme leur nom l'indique, ils prennent immédiatement effet et l'ennemi ne peut donc pas y répondre. Ils peuvent être joués en réponse à n'importe quel sort qui n'est pas instantané.
  • Les sorts rapides : Comme les sorts instantanés, les sorts rapides permettent de répondre à un autre sort rapide ou a un sort lent. Lorsque vous lancez un sort rapide, votre adversaire a la possibilité de lancer un autre sort rapide ou un sort instantané avant que l'effet de votre sort se résolve. Un enchaînement de sorts rapides peut ainsi s'opérer, créant une pile comme dans Magic. Une fois que les joueurs n'ont plus de réponse à apporter, l'effet des sort se résout, de la dernière carte jouée à la première.
  • Les sorts lents : Plus contraignants, les sorts lents ne peuvent pas être joués pendant la phase de combat. De plus, ils ne peuvent pas non plus êtres joués en réponse à un sort rapide.

Malheureusement, la première phase de test de Legends of Runeterra s'est achevée il y a quelques jours. Mais pas d'inquiétude, vous pourrez très bientôt constater ces différences par vous-même puisqu'une deuxième période d'essai est déjà prévue durant le mois de Novembre 2019 !