Jeux Vidéo

Le boosting est désormais officiellement passible de prison en Corée du Sud

by Isabelle Thierens

Partager


De nouvelles lois sont entrées en vigueur en Corée du Sud. Dès à présent, le boosting sur des jeux comme Overwatch ou League of Legens est passible d'une peine de prison ainsi que d'une amende.

Depuis 2017 le gouvernement coréen réfléchissait à une loi contre la pratique du boosting qui a été adoptée en 2018 par l'assemblée nationale sud-coréenne.

Advertisement

Cette loi prévoit des peines sévères afin d'enrayer la prolifération du boosting à savoir une peine de prison qui peut aller jusqu'à deux ans et une amende qui peut atteindre les 20 millions de won, soit environ 15 000 euros. Elle est entrée en vigueur hier.


Qu'est-ce que le boosting ?

Le boosting fait référence à une pratique en vigueur sur les jeux dotés d'un système compétitif qui consiste pour un joueur bien classé dans un jeu à proposer ses services pour monter en rang le compte d'un autre joueur.

Advertisement

En échange d'une somme d'argent convenue à l'avance, le joueur haut classé jouera sur le compte de l'autre joueur pour lui faire atteindre le classement qu'il souhaite.

La loi sanctionne également le "Duo Gaming", où le joueur qui monnaye ses services booste l'autre joueur en jouant avec lui plutôt que de jouer à sa place, ainsi que la publicité pour le boosting

Mais pour eux il y a un hic.

Advertisement

Une loi aux multiples facettes

Evenstar6132
Evenstar6132
La traduction de la nouvelle loi par un internaute sur reddit

Il y a des jeux où le duo gaming est autorisé, comme sur Overwatch. De ce fait le joueur incriminé ne sera poursuivi que si cette pratique n'est pas autorisée par l'éditeur.

En revanche, aucun client ne sera poursuivi, ni les joueurs qui auraient fait du boosting avant que la loi ne soit entrée en vigueur.