Jeux Vidéo

Le jeu interactif "Gamer Girl" vivement critiqué sur les réseaux sociaux

by Paul Fouillade
FMV Future | Wales Interractive

Partager


Après avoir été dévoilé le 16 juillet dernier, le titre en FMV "Gamer Girl" a soulevé de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux. Selon elles, celui-ci serait "dangereux" et tournerait en "jeu" le harcèlement et les menaces auxquels font face de vraies streameuses dans la vie réelle.

Le 16 juillet dernier, "Gamer Girl" a été annoncé sur PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch et PC. Ce thriller cherche à simuler la vie d'une streameuse qui ferait face à un harcèlement constant venant de trolls sur Internet.

Advertisement

Un sujet complètement d'actualité et qui a rencontré de vives critiques. Nombreux étant ceux dérangés par la manière dont le sujet semblait être traité. En réponse à cette controverse, les développeurs de FMV Future prétendent que leur projet est justement conçu pour éduquer les gens face à des problèmes aussi sérieux.

https://www.youtube.com/watch?v=2mFHRlVNP3Q

"Gamer Girl", un jeu sans modération ?

Dans Gamer Girl, les joueurs incarneront l'un des modérateurs de la streameuse "Abicake99". Un personnage de fiction qui vous proposera des choix multiples ainsi qu'une branche narrative aux nombreuses possibilités. Le lendemain de son annonce, nombreux ont été ceux à critiquer cette sortie via les réseaux sociaux.

Advertisement

Sur Twitter, "whatmelodywrote" s'explique : "Si vous soutenez le jeu Gamer Girl, vous fermez les yeux sur de véritables streameuses qui subissent du harcèlement de la part d'autres personnes. Il ne s'agit pas d'un jeu, ce sont nos vies et notre expérience."

Twitter Gamer Girl @whatmelodywrote
Twitter : @whatmelodywrote
Nombreux sont celles et ceux à demander le retrait du jeu.

On retrouve dans son tweet un message d'une streameuse, "Sweet Anita" qui a révélé avoir été à la police afin de signaler un stalker qui la harcelait en juillet. D'autres tweets reprochent le manque flagrant de diversité au sein de l'équipe de développement. "Voici la photo de leur équipe. Maintenant on comprend mieux comment ce jeu foireux a pu arriver jusqu'en production."

Twitter développeurs Gamer Girl @AniMiaOfficial
Twitter : @AniMiaOfficial
Plusieurs tweets critiquant les développeurs derrière Gamer Girl ont rapidement été partagés.

Le développeur de FMV Future a répondu aux critiques, notamment lorsque la populaire streameuse Hannah Rutherford a expliqué pourquoi elle ne pourrait jamais jouer à ce jeu. "Bonne chance avec, mais en tant que streameuse ayant été stalkée pendant deux ans, je n'y jouerai pas. Je ne peux pas revivre ça," explique-t-elle.

Advertisement

En réponse à son tweet, l'un  des développeurs répond. "Désolé d'entendre ça. La raison pour laquelle nous avons créé ce jeu était de faire connaître le problème d'un environnement toxique pouvant apparaître en ligne et comment le soutien d'un modérateur peut aider. C'est réal et cela arrive tous les jours."

Peu après, "Hidanielle" fait très justement remarquer que l'un des principaux soucis est que le joueur incarne un modérateur pour sauver la streameuse. Cela met en effet d'autant plus en lumière le fait que cette streameuse doivent être "sauvée" par quelqu'un d'autre. L'aspect modération du jeu étant justement l'une des parties les plus flagrantes des problèmes à venir dans le jeu. Un argument soutenu notamment par un ancien membre de Twitch et streamer, "ShannonZKiller".

Twitter Hannah Rutherford Gamer Girl FMV Future
Twitter : Hannah Rutherford
La réponse du studio à la streameuse Hannah Rutherford

Pokimane, la plus importante streameuse sur Twitch ne s'est pas non plus gênée de lancer sa petite critique bien sentie." "Gamer Girl" > faire semblant de jouer à un Mario Kart pourri pendant 0.2 seconde," ne peut-elle s'empêcher de faire remarquer.

Advertisement

Twitter Pokimane Gamer Girl
Twitter : @Pokimanelol
Même Pokimane y est allé de son petit commentaire sur le jeu.

Si le jeu a reçu de nombreuses critiques négatives, le producteur de Wales Interactive prétend de son côté que Gamer Girl est "l'histoire stimulante d'une streameuse qui, avec l'aide d'un ami modérateur, combat les trolls".

Le studio rappelle également que le scénario a été co-écrit avec l'actrice Alexandra Burton qui joue le rôle de la streameuse et qu'elle a "improvisé le script en entier". Quelque soit la façon dont le jeu sera accueilli à sa sortie, il aura au moins eu le mérite de relancer le débat autour du harcèlement sur Internet...