Jeux Vidéo

Le développeur de Diablo Immortal explique pourquoi le jeu n'était pas sur la scène principale de la BlizzCon 2019

par Paul Fouillade

Partager


Le développeur principal pour Diablo Immortal, Wyatt Cheng s’est exprimé sur les raisons de l’absence du jeu mobile sur la scène principale de la BlizzCon 2019 et a reconnu le badbuzz qu’il avait créé l’an passé.

Alors que les trailers d’introduction et de gameplay de Diablo IV ont été diffusés dès le lancement de la BlizzCon 2019, on a pu sentir la hype monter dans le public et en ligne.

Un jeu en revanche ne partageait pas du tout cet engouement du public, Diablo Immortal, la version mobile du hack’n slash, annoncé l’année dernière.

Publicité

Activision-Blizzard
Activision-Blizzard
Image tirée de la dernière version de Diablo Immortal

Dans un communiqué posté sur le Reddit de Diablo Immortal, le designer principal du jeu, Wyatt Cheng a expliqué pourquoi Immortal n’avait pas partagé la scène avec Diablo IV et les autres titres présentés lors de la BlizzCon 2019.

Il a dit qu’on lui avait souvent posé cette question au cours du salon et que l’équipe d’Immortal voulait “s’assurer de laisser à Diablo 4 l’espace nécessaire pour une annonce claire”. Il a également déclaré que l’équipe ne voulait pas “risquer de confusion” en ce qui concerne les fonctionnalités, les scénarios, etc. entre Diablo IV et Immortal.

Publicité

Cheng rappelle qu’une démo jouable d’Immortal était disponible sur le salon où l’on pouvait découvrir l’une des classes, le Chasseur de Démons et les prémices des attaques ultimes.

Le développeur principal a également répondu à d’autres questions, notamment la plus prévisible, à savoir s’il avait un téléphone. Si le nom de Cheng n’est pas immédiatement reconnaissable, le clip tiré de sa présentation en 2018 est devenu tristement célèbre pour Blizzard.

Publicité

La présentation de l’année dernière a été largement critiquée par les fans inconditionnels de Diablo. Ce n’était pas tant l’annonce de Diablo Immortal qui a suscité leur colère, mais plutôt l’absence d’un titre à venir sur PC pour la licence et le sentiment d’être délaissé par Blizzard au profit d’un autre public plus mobile et occasionnel.

Dans son communiqué, il a reconnu que “l’annonce de l’année dernière avait été rude”, mais il remercie les fans et leur présence à la BlizzCon pour leur soutien et leur intérêt pour le jeu.

Publicité

Pour finir, Cheng a expliqué que les rumeurs selon lesquelles le jeu était quasiment terminé étaient fausses et qu’il ne disposait pour l’instant pas d’une date de sortie. Néanmoins, d’autres informations devraient arriver dans les prochains mois.

Notez enfin qu’il est possible de se pré-inscrire pour le jeu, et ce depuis la BlizzCon 2018.