Une équipe appelle au boycott de Blizzard pendant un match avant d’abandonner la compétition

Cyril Pomathiod
Twitter

Suite à la polémique Blitzchung, 3 joueurs américains de Hearthstone ont apporté leur soutien aux manifestations de Hong Kong pendant une compétition avant d’abandonner cette dernière.

L’affaire Blizzard ne semble pas prête de se calmer. Pour rappel, le joueur professionnel de Hearthstone Blitzchung avait lancé une polémique le 5 Octobre en répondant à une interview équipé d’un masque à gaz. Après quelques secondes, il avait retiré son masque et crié un slogan en faveur des manifestations de Hong Kong.

Puni d’un bannissement de un an de toutes les compétitions Hearthstone, et privé du cash prize des Grandmasters auquel il participait, Blitzchung et son histoire ont déclenché une vague de contestation contre Blizzard dans la communauté Hearthstone.

Lire aussi :

Le 9 Octobre, 3 joueurs représentants l’équipe étudiante American university ont participé à l’American Collegiate hearthstone Championship. À quelques secondes de la fin de la partie, les 3 joueurs ont brandi devant leur Webcam un écriteau sur lequel figurait : “Libérez Hong Kong, boycott Blizz”.

Cette fois, la production de Blizzard aura été plus réactive, puisqu’il n’aura fallu que quelques secondes avant que la Webcam de l’autre équipe soit affichée en gros plan afin que l’écriteau disparaisse de l’écran.

Les commentateurs quant à eux ont tout simplement ignoré l’événement, continuant à parler du déroulement de la partie comme si de rien n’était.

Suite à l’événement, aucune mesure n’a été prise par Blizzard concernant les 3 joueurs, qui ont reçu les informations concernant leur prochain match sans aucune mention de leur protestation. Néanmoins, les 3 étudiants ont déclaré forfait pour la compétition, bien décidés à pousser leur protestation jusqu’au bout en abandonnant complètement Hearthstone.

Twitter
“Libérez Hong Kong, Boycott Blizz”

L’un des 3 joueurs a par la suite donné au Washington Post son analyse de la situation à laquelle Blizzard se retrouve confronté : 

“Ça met en lumière ces tensions permanentes entre les valeurs d’une entreprise et ses pratiques, et la manière dont elles peuvent se confronter sur ces plateformes technologiques”.

Source : Washington Post

Chargement...