General

Le FBI à la recherche d'un joueur PS4 qui se servait du PSN pour revendre de la drogue

par Paul Fouillade

Partager


Le FBI a demandé à Sony de fournir des données sur un joueur PS4 qui aurait utilisé le service en ligne de la console pour revendre des milliers de dollars de drogue dans le cadre d'un réseau de distribution de cocaïne.

Selon les rapports, d'abord repris par Motherboard, le FBI aurait ordonné au groupe de leur divulguer des informations sur un homme appelé Curtis "Dola" Alexander et notamment les jeux auxquels il a joué sur la PS4.

"Le Fournisseur est par la présente, ordonné à divulguer les informations susmentionnées au gouvernement dans les 14 jours suivant la signification du présent mandat", peut-on lire dans la demande de mandat de perquisition déposée le 22 octobre dans le District Ouest du Missouri.

Publicité

Le mandat demande aussi à Sony de détailler la progression dans tous les jeux joués sur la console, l'adresse physique et les numéros de téléphone associés à son compte Playstation, ainsi que les différentes questions de sécurité et son adresse IP.

Le FBI a été autorisé à faire cette demande en raison de preuves qu'ils auraient contre "Speedola20" (le pseudo apparemment utilisé par Alexander) qui utilisait l'accès du PSN pour coordonner la vente de plus de 34 000$ de cocaïne.

La demande révèle qu'une Source Humaine Confidentielle (CHS) a confirmé qu'Alexander les avait contactés "pendant une partie". Après avoir organisé une réunion, Alexander avait vendu à cette CHS un sachet d'environ 100 grammes de poudre au prix de 4 400$.

Publicité

Healthline
Healthline
Speedola20 se serait servi du PSN pour revendre au moins 34 000$ de cocaïne

Tout ceci aurait été facilité grâce à l'utilisation de la messagerie du service PlayStation qui permet aux "amis" de discuter via la console. Il a également été suggéré qu'Alexander et la CHS auraient échangé via des salons vocaux de la PS4.

"Les enquêteurs pensent qu'Alexander croît probablement que la communication lors de parties en ligne est sécurisée", a expliqué le FBI dans sa demande de mandat pour obtenir les informations sur Dola. "En tant que tel, Alexander pense probablement qu'il peut utiliser le chat vocal pendant ses parties pour organiser en détail ses transactions de drogue."

Publicité

On ne connaît pas encore quels jeux exactement étaient utilisés pour ces échanges et dans quelles proportions il s'en servait pour son trafic.

Sony Entertainment
Sony Entertainment
Alexander serait passé par la messagerie du PSN pour contacter ses clients

Ce n'est pas la première fois que le FBI contacte Sony pour obtenir des informations sur un joueur profitant des services en ligne. En mai 2017, Sony avait communiqué au FBI des informations selon lesquelles une personne était soupçonnée de se rendre du Kansas au Moyen-Orient pour se battre au nom d'une organisation terroriste et avait été contacté via la PS4.

Publicité

Le joueur, Isse Aweis Mohamud, aurait, selon le mandat, planifié de se rendre du Kansas en Egypte, puis en Iraq pour ensuite rejoindre une cellule terroriste. D'après Forbes, Sony a révélé qu'ils avaient alors communiqué les informations de son compte PSN au FBI en février 2018.

Sony Entertainment
Sony Entertainment
Ce n'est pas la première fois que le FBI demande à Sony des informations sur un utilisateur pour une enquête

Il n'y a encore aucune information sur le lieu ou l'arrestation d'Alexander, mais le FBI est probablement aujourd'hui en possession de toutes les informations le concernant même si Sony n'a pas annoncé publiquement avoir communiqué ses données aux autorités dans le délais imparti.

Publicité

Néanmoins étant donné les précédents dans ce genre d'affaire, il est plus que certain que l'entreprise a dû s'y conformer.