Fortnite

Un streameur aurait stream snipé Ninja pendant les qualifications du Winter Royale

by Nathan Farge

Partager


Des fans de Ninja réclament la disqualification d'un streameur accusé de stream sniping lors des qualifications du Winter Royale Nord-Américain.

Les qualifications du Winter Royale se sont déroulées ce week-end et de nombreux joueurs ont tenté de se qualifier pour les finales du premier tournoi ouvert sur Fortnite Battle Royale. À l'issue du tournoi, 200 joueurs européens et 200 joueurs nord-américains se sont qualifiés.

Advertisement

Dans le tournoi nord-américain, Ninja et JSaturn0 participaient et diffusaient en même temps leur partie sur Twitch. Il n'a pas fallu attendre longtemps pour voir une polémique faire surface.

Alors que JSaturn0 était à l'intérieur d'une construction à Greasy Grove, il a soudainement modifié et fait une fenêtre dans l'un de ses murs. Il a commencé à tirer sur un mur en criant «Ninja! Ninja! ».

Advertisement

Les viewers se sont alors demandés comment JSaturn0 savait qu’un joueur se trouvait là, et comment il savait que le joueur derrière ce mur était Ninja. Cela a poussé les fans à croire que JSaturn0 avait probablement le stream de Ninja en arrière-plan, et qu'il s'en est servi pour voir la position de celui-ci.

Le célèbre streameur a alors utilisé le mode cinéma pour revoir l'action du point de vue de son adversaire. Il refuse de dire que JSaturn0 stream snipait et qu'il l'avait sans doute vu rentrer dans la pièce.


"Il a dû me voir. Il regardait au travers. Je pense qu'il me voit casser le mur, puis il édite, et commence à tirer."

Epic Games n'a encore rien dit à ce sujet, mais on peut imaginer que s'ils considèrent que JSaturn0 regardait bien le stream de Ninja alors qu'il jouait dans la même partie, il pourrait être disqualifié alors qu'il fait parti des 200 qualifiés avec 29 points au total.

Advertisement

Ce n'est pas la première fois que Ninja est impliqué dans une polémique de la sorte, et c'est sans doute pour ça qu'il n'a pas voulu l'accuser directement sans preuve.