fortnite

Le matchmaking basé sur le skill serait-il en train de faire mourir Fortnite ?

par Gaston Cuny
Epic Games

Partager


Le youtubeur Alastair "Ali-A" Aiken a expliqué pourquoi il pensait que Fortnite était en train de "mourir" à cause du nouveau système de matchmaking.

Vers la fin de la saison 10, Fortnite a annoncé qu'ils allaient mettre un place un nouveau système de matchmaking dans les parties publiques qui allait relier les joueurs en fonction de leurs compétences de jeu.

L'idée était d'empêcher les joueurs expérimentés de ruiner l'expérience des joueurs occasionnels, car les nouveaux joueurs n'avaient pratiquement aucun moyen de gagner, sachant qu'ils ne savaient pas comment construire ou se défendre correctement.

Publicité

Au lieu de cela, les nouveaux joueurs sont dans les mêmes parties afin que tout le monde ait une chance égale de gagner, tandis que les bons joueurs se reverront vraisemblablement.

Cependant, Ali-A pense que le système a intrinsèquement ses problèmes et en a parlé tout en expliquant comment il tue le jeu.

"C'est un système qui te met avec des joueurs qui ont ton niveau afin que tu t'améliores. Ensuite tu t'améliores et tu vas jouer contre des joueurs qui sont de plus en plus bons. C'est un cercle sans fin de parties très compliquées sur Fortnite et je n'en suis pas fan"

De toute évidence, les nouveaux joueurs en bénéficient, mais comme il dit, au fur et à mesure de leur progression, ils continueront à affronter des joueurs de même talent, ce sera donc toujours un défi.

Beaucoup de joueurs pensent que c'est le mode Arène et que les lobbys ordinaires doivent rester informels. Bien sûr, Epic a décidé d’aller dans une direction différente et c’est la situation pour le moment.

Publicité

Au moins, des bots sont parsemés dans des matchs maintenant, de sorte que toutes les rencontres ne seront pas difficiles.

Epic a déclaré qu'ils continueraient à peaufiner le système, aussi un retour d'information comme celui-ci de la part d'Ali-A est-il essentiel s'ils souhaitent perfectionner la formule.