Fortnite

Fortnite "a encore un long chemin à parcourir" avant de devenir un jeu e-sport selon le directeur e-sport de Riot Games

by Nicolas Vittoz

Partager


Le boss de l'e-sport nord-américain chez Riot Games garde les jeux battle royale comme Fortnite à l’œil, mais déclare qu'ils sont encore loin d'être des jeux e-sport.

Chris 'RiotChopper' Hopper qui dirige la division NA LCS et e-sport de Riot Games a débattu de la viabilité de jeux comme Fortnite Battle Royale et PUBG en e-sport et de leur statut de menace potentielle pour la domination de League of Legends.

Advertisement

League of Legends peut totalement être considéré (selon les variables prises en compte) comme le plus gros jeu e-sport au monde avec des ligues franchisées bien établies, des salaires garantis pour les joueurs et bien plus.

Mais, comme le signale par exemple ESPN, à ses débuts LoL était considéré comme "trop casualt" pour devenir un véritable jeu e-sport en comparaison avec des disciplines comme StarCraft II qui dominait la scène e-sport à l'époque.

Advertisement

Bien entendu, des critiques très similaires sont faites aujourd'hui à Fortnite Battle Royale et ce malgré les chiffres impressionnants qui sont réalisés par le jeu sur des plateformes comme Twitch et YouTube. Même si ces composantes sont essentielles pour la réussite d'un jeu en e-sport, beaucoup pensent que Fortnite n'est pas encore prêt pour la compétition.

Hopper, dans une interview pour Forbes, déclare qu'il ne voit actuellement pas des jeux comme Fortnite ou PUBG comme une "menace" pour la domination actuelle de League of Legends, ceux-là ayant selon lui encore "un long chemin à parcourir".

"En tant que gamer j'adore voir de nouveaux jeux comme [Fortnite] qui explorent et repoussent les frontières de genres comme les FPS ou les survival. Mais en terme de viabilité en e-sport je pense qu'ils doivent encore faire leurs preuves.

Quelques tournois se sont déjà certes montrés excitant, mais il y a encore un long chemin à parcourir pour faire du jeu favoris de Twitch une discipline e-sport.

Pour être clair, ce n'est pas rare de voir un jeu organiser quelques tournois et paraître prometteur mais ne pas réussir à établir une scène e-sport pérenne. Et PUBG et Fortnite doivent encore prouver qu'ils arriveront à franchir cette étape.

Mais avant qu'ils ne deviennent des ligues régulières, accessibles et rentables, ils sont plus sur mon radar de gamer que sur mon radar de fan d'e-sport."

Les développeurs de Fortnite font partie d'Epic Games, une entreprise détenue en majorité par Tencent, les même propriétaires de Riot Games qui développe League of Legends.

Advertisement

Récemment, Tencent a annoncé un investissement massif dans le cadre de l'arrivée de Fortnite en Chine. La moitié des 100 millions de Yens (plus de 13 millions d'euros) de l'investissement seront utilisés pour "déployer le jeu en e-sport".

Avec l'expérience accumulée par Tencent avec League of Legends, il ne fait pas de doute qu'ils prendront également les bonnes décisions pour qu'un jeu comme Fortnite se fasse lui aussi une place sur la très élitiste scène e-sport.