Fortnite Apex FIFA Call of Duty Autres Jeux Divertissement Films/Séries Dexerto TV Contact
 
Fortnite • 03/05/18

Un étranger aide un joueur en train de guérir d'une commotion pour débloquer John Wick à la dernière minute

Shares
Un étranger aide un joueur en train de guérir d'une commotion pour débloquer John Wick à la dernière minute

Un total étranger a aidé un joueur Fortnite qui était en train de se remettre d'une commotion pour débloquer John Wick au palier 100 du Passe de Combat de la Saison 4.

Depuis quelques mois, Fortnite a amené un élan de solidarité considérable dans la communauté des jeux vidéo, de la même façon que l'ont fait quelques jeux dans le passé.

Publicité

La communauté Fortnite ne cesse de s'entraider. On l'a vu lors des différentes rumeurs concernant la météorite notamment où chaque membre de la communauté pouvait apporter son aide à propos de cette fameuse théorie.

Le 30 avril, un peu avant la sortie de la Saison 4, Alec 'alecm_5' Malcolm a tweeté qu'il ne pouvait pas jouer à Fortnite car il était en train de guérir d'un commotion et devait se reposer tranquillement. Malheureusement pour lui, il n'était pas arrivé au Palier 100, le fameux palier qui vous donne la tenue "John Wick".

"Je me suis disputé pendant 20 minutes avec mes parents en leur expliquant pourquoi c'était impératif de débloquer John Wick avant minuit est plus important que de guérir d'une commotion. (Je suis au palier 99 avec 8 étoiles sur 10 pour le palier 100). Ils ont pris ma Xbox. Je suis dévasté."

Publicité

"Si tu veux t'enfuir, ma porte est ouverte.

-Frère si t'essayes de te connecter et de terminer ça je te donne mon compte je suis désespéré 

-Ne dis rien de plus, envoie moi un message privé."

Les deux personnes ont ensuite discuté en message privé et Alec a donné ses informations de compte à TJ pour terminer ses défis et obtenir le John Wick.

"Tout ce que tu as à faire c'est éliminer quelqu'un avec une arme silencieuse ou infliger 1 dégât à quelqu'un avec une arme

-C'est tout ? Je vais le faire

-Oui j'étais très proche jusqu'à ce que ma mère vienne et me dise d'arrêter

-Je vais le faire pour un frère"